Hausse de 0,5% de l’IPC au cours du mois d’août dernier

Marrakech – L’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré, au cours du mois d’août dernier à Marrakech, une hausse de 0,5% par rapport au mois précédent, en passant de 103,8 à 104,3.

Cette variation est le résultat de la hausse de 0,8% de l’indice des produits alimentaires et de 0,3% de l’indice des produits non alimentaires, a indiqué la Direction Régionale du Haut Commissariat au Plan (HCP) à Marrakech-Safi dans sa note de synthèse sur l’évolution de l’IPC dans la ville de Marrakech entre juillet et août 2021.

Comparé au même mois de l’année précédente, l’IPC dans la ville de Marrakech, a enregistré une hausse de 1,7% en passant de 102,6 à 104,3, conséquence de la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 2,1% et de celui des produits alimentaires de 1,1%.

Pour ce qui est de l’indice des 08 premiers mois de 2021, il a connu une hausse de 1,2% par rapport à la même période de 2020, en passant de 102,0 à 103,2.

Pour les variations des indices des produits non alimentaires observées entre juillet et août 2021, l’augmentation a concerné principalement les prix des « carburants » avec 1,6%.

Les indices des classes alimentaires ont enregistré entre juillet et août 2021, une hausse notamment pour les prix des « Pain et Céréales » avec 4,2%, des « Fruits » avec 3,8%, des « Lait, fromage et œufs » avec 0,9%, des « Viandes » avec 0,8%, des « huiles et Graisses » avec 0,5 % et du « Sucre, Confiture, Miel, Chocolat et confiseries » avec 0,3%.

En revanche les prix ont diminué de 4,6% pour les «Légumes», de 2,2% pour les «Poissons et Fruits de Mer» et de 1,1% pour le «Eaux minérales, Boissons Rafraichissantes, Jus de Fruits et de Légumes ».

Au niveau national, l’IPC a connu, au cours du mois d’août 2021, une stagnation par rapport au mois précédent.

Les hausses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Agadir avec 1,0%, à Al Hoceima avec 0,9%, à Errachidia avec 0,6%, à Marrakech avec 0,5% et à Tanger avec 0,4%.

En revanche, des baisses ont été enregistrées à Kénitra avec 0,7%, à Rabat et Settat avec 0,4% et à Fès et Safi avec 0,2%.