ADM et l’Université Cadi Ayyad élargissent leur partenariat à des domaines de recherche en rapport avec le développement durable et l’intelligence artificielle

Marrakech, 17/12/2018 (MAP)- La Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) et l’Université Cadi Ayyad à Marrakech (UCA) ont procédé, récemment, à l’extension de leur convention de partenariat scientifique portant notamment sur le compactage à sec en vue de soutenir d’autres domaines de recherche innovants en relation avec le développement durable et l’intelligence artificielle.

L’économie de l’eau par compactage à sec des sols dans leur état naturel lors de la construction des remblais des routes et des autoroutes est l’axe de recherche principal de la convention initiale, rappelle un communiqué de l’UCA.

Une thèse, co-encadrée par le partenaire industriel a été soutenue le 8 décembre dernier, constituant ainsi l’aboutissement d’une première étape de collaboration fructueuse, relève la même source, ajoutant que les réflexions vont continuer à être développées sur ce sujet fort intéressant dans la convention signée.

Et de poursuivre que les autres axes de recherche qui seront développés mutuellement par les partenaires portent sur la mobilité durable, l’érosion et la stabilité des talus, l’aménagement du territoire et les impacts environnementaux, la qualité des sols et des matériaux de construction des ouvrages d’art, les énergies renouvelables et l’intelligence artificielle.

D’après le communiqué, ADM souligne que ce partenariat fait partie de sa stratégie qui met l’accent sur l’approche « open innovation » visant, entre autres, le renforcement de l’ouverture collaborative avec les organismes de recherche, l’émergence de réseaux et l’organisation de manifestations scientifiques communes, devant contribuer à un plus grand rapprochement entre l’université et son environnement socio-professionnel.

« Nous mettons un point d’honneur à réaliser tous les engagements prévus dans les conventions avec nos partenaires en R&D et le succès des recherches portant sur le compactage à sec des remblais et qui se sont concrétisés par la soutenance d’une thèse le 08 décembre 2018 en est un parfait exemple. Nous sommes fiers et heureux de reconduire notre convention de partenariat avec l’UCA, université marocaine de renommée internationale », a indiqué le directeur général d’ADM, Anouar Benazouz, cité dans le communiqué.

Pour sa part, le président de l’UCA, Abdellatif Miraoui, a affirmé que « ce partenariat consolide la voie de développement de la recherche appliquée que l’université met au premier plan » et « constitue pour ses chercheurs un cadre ambitieux et favorable à l’innovation, et permettra aux équipes académiques et industrielles de travailler ensemble sur des pistes de recherche d’excellence ».

« Les bénéfices économiques et environnementaux mais également sociaux sont très importants », s’est-il félicité.