AREF: Mobilisation pour la réussite du programme de révision

Marrakech – Une réunion de coordination à distance s’est tenue, mercredi au siège de l’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF) Marrakech-Safi, pour une mise en oeuvre efficace du programme de révision et de consolidation au sein des établissements scolaires d’enseignement de la région.

La réunion, tenue par le Comité régional chargé de la gestion de la rentrée scolaire sous la présidence du directeur de l’AREF, Moulay Ahmed Karimi, en présence des directeurs des départements concernés et avec la participation des huit directeurs provinciaux du ministère de l’Éducation nationale, a porté sur les modalités de la mise en œuvre des séances de révision et de consolidation, prévues entre le 10 septembre et le 3 octobre 2020.

À cet égard, il a été procédé à la présentation des différentes phases de cette opération. Ainsi, la première étape porte sur l’évaluation et le diagnostic des acquis des apprenants au cours de l’année scolaire écoulée, alors que la deuxième étape est dédiée à l’organisation de séances de révision et de consolidation des cours en présentiel, dispensés avant et après le 14 mars dernier, et la troisième étape prévoit une étude d’impact qui examine les résultats individuels de l’apprenant et les compare avec les résultats de l’évaluation diagnostique, et identifie les lacunes existantes et les moyens d’y remédier au début de la nouvelle année scolaire.

A cette occasion, le Directeur de l’AREF Marrakech-Safi, a souligné l’importance de couvrir les trois cycles d’enseignement et a appelé à se concentrer sur les matières instrumentales liées au développement des connaissances des apprenants, et à prendre en compte les connaissances accumulées lors des années scolaires précédentes.

Mettant l’accent sur l’importance du respect des mesures sanitaires et de précaution prises par les autorités pour préserver la santé des élèves et des cadres pédagogiques et administratifs, M. Karimi a appelé les directeurs provinciaux du ministère de l’Education nationale à formuler des plans d’action provinciaux et à former des équipes provinciales et locales chargées de la gestion de l’année scolaire, en tenant compte de l’éventualité de dispenser ces cours à distance et de la situation éducative particulière des apprenants passant d’un cycle à un autre.

La mise en oeuvre des séances de révision et de consolidation, qui a pour objectif de promouvoir l’égalité des chances entre les apprenants, s’inscrit dans le cadre des dispositions de la note émise en août dernier par le ministère de l’Éducation nationale, visant à consolider les programmes réalisés l’année scolaire écoulée dans le cadre de l’enseignement en présentiel et à distance.