Conseil communal: De nouvelles mesures préventives

Essaouira – Le Conseil communal d’Essaouira a tenu, lundi, une réunion consacrée à l’examen des besoins de la population et des nouvelles mesures préventives à entreprendre pour faire face aux éventuels effets de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Cette réunion intervient dans le sillage des mesures d’urgence que ledit Conseil œuvre inlassablement à prendre pour trouver des réponses urgentes et efficientes aux besoins de la population, avec à leur tête l’accélération du lancement d’une opération de connexion internet gratuite au profit des jeunes et ce, à la charge du Conseil communal.

Lors de cette réunion, qui s’est déroulée en présence de membres de cette instance élue, des chefs de services et de fonctionnaires de la commune, le président du Conseil, Hicham Jebbari, a insisté sur la nécessité d’accélérer l’exécution de cette opération, vu son importance notamment pour l’enseignement à distance, entre autres.

Dans la foulée, le Conseil a convenu, en coordination et en concertation avec les autorités locales et la Direction provinciale de la Santé en vue d’accélérer la cadence dans le cadre de plusieurs programmes concernant la population, de l’impératif de la mise en œuvre de plusieurs décisions importantes.

Ainsi, la première décision concerne l’évaluation des résultats de l’opération de désinfection et de stérilisation menée par la Commune durant une semaine dans plusieurs établissements et l’identification des besoins pour les prochaines semaines pour couvrir l’ensemble des espaces et lieux de la ville.

La deuxième décision porte sur l’étude de la possibilité de la connexion internet gratuite de certains quartiers et zones de la ville, avec un haut débit, en vue de répondre aux besoins des jeunes de la cité des Alizés.

Quant à la 3ème, elle a trait à l’ouverture de la salle couverte Al Massira pour l’accueil des personnes démunies et des sans abri, tout en assurant son équipement en lits et en produits d’hygiène et en veillant à offrir aux personnes concernées des vêtements, des prestations sanitaires et des repas.

La 4ème décision concerne la possibilité de l’ouverture de plus d’une pharmacie de garde à travers l’ensemble du territoire de la ville, et d’au moins trois pharmacies pour couvrir l’ancienne médina et son environnement.

Pour ce qui est de la dernière décision, elle est relative au transfert du montant d’un million de DH, qui était alloué au festival Gnaoua et Musiques du Monde, au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus.