Conseil provincial: Le RNI et l’UC se partagent les sièges

Tahanaout (province d’Al Haouz) – Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) et l’Union Constitutionnelle (UC) se sont partagés la majorité des sièges aux élections du Conseil provincial d’Al Haouz, en obtenant 6 sièges chacun, dont 4 consacrés aux femmes, à raison de deux sièges pour femmes pour chacun de ces deux partis politiques.

Ainsi, le RNI a pu obtenir 266 voix, lui permettant de remporter 6 sièges dont, deux attribués aux femmes, suivi de l’UC avec 214 voix (6 sièges dont deux consacrés aux femmes), alors que le Parti de l’Istiqlal (PI) a décroché quelque 170 voix, avec 4 sièges dont un consacré aux femmes.

Le Parti du Progrès et Socialisme (PPS) a remporté 92 voix, avec 3 sièges dont un réservé aux femmes, alors que le Parti Authenticité et Modernité (PAM) a obtenu 88 voix, (02 sièges, dont un siège consacré aux femmes), selon les données des autorités locales.

Les membres des conseils provinciaux et préfectoraux sont élus par un corps électoral composé des membres des conseils communaux relevant de la préfecture ou la province concernée, et ce au scrutin de liste à la représentation proportionnelle sur la base du plus fort reste.

Ces élections se caractérisent par un ensemble de nouveautés apportées par la loi organique n° 06.21, modifiant et complétant la loi organique n° 59.11, notamment la mise en place d’un mécanisme pour garantir la représentativité des femmes au sein de ces conseils, leur attribuant ainsi un tiers des sièges au niveau de chaque conseil de préfecture ou de province, sans entraver leur droit de se porter candidates pour le compte d’autres sièges ouverts à pied d’égalité aux hommes et aux femmes.