Eleveurs: Distribution de 4.500 tonnes d’orge subventionnée

Tahanaout (Province d’Al Haouz) – Quelque 4.500 tonnes d’orge subventionnée seront mises à la disposition des éleveurs dans les zones affectées par le déficit pluviométrique au niveau de la province d’Al Haouz, a annoncé la Direction Provinciale de l’Agriculture (DPA).

La distribution de l’orge subventionnée au niveau de cette province est prévue à compter de la semaine prochaine et sera assurée via un guichet ouvert et contrôlé et ce, en application des directives et consignes de prévention adoptées dans le cadre des efforts déployés à l’échelle nationale pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Pour une bonne mise en exécution du programme provincial d’atténuation des effets de la sécheresse en raison de l’absence des précipitations ayant marqué l’actuelle campagne agricole 2019-2020, une réunion du comité provincial de l’agriculture a eu lieu récemment au siège du secrétariat général de la préfecture de la province de Tahanaout.

Dans une allocution au nom de la DPA, l’accent a été mis sur l’importance de cette opération en termes d’atténuation des effets des changements climatiques sévères au profit des éleveurs, avec un focus sur une batterie de mesures prises à cet effet en vue de garantir plein succès à cette initiative.

Dans ce sens, il a été affirmé que le prix du quintal d’orge subventionnée a été fixé à 200 DH, tout en s’arrêtant sur la méthode à suivre d’un point de vue quantitatif et qualitatif pour la distribution d’orge subventionnée ainsi que sur les parts réservées à chaque commune, en tenant compte du nombre des têtes de bétails dont disposent les éleveurs au niveau de chaque commune.

Dans la foulée, le représentant de la DPA d’Al-Haouz a mis en avant l’engagement de l’ensemble des intervenants (ORMVA, ONCA, ONICL) en vue d’assurer un meilleur encadrement de cette opération, notamment avec l’établissement des listes des bénéficiaires et la fixation des quantités d’orge subventionnée qui lui seront réservées.

Par la même occasion, il a rappelé la responsabilité qu’incombe aux représentants des autorités locales pour permettre aux éleveurs de bénéficier de ce programme dans de meilleures conditions, notamment en cette période exceptionnelle marquée par l’état d’urgence sanitaire décrété par les autorités compétentes pour contenir la propagation du nouveau coronavirus.

Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts a annoncé avoir mis en place un programme de sauvegarde ciblé qui consiste en la distribution de 2,5 millions de quintaux d’orge subventionnée pour le prochain trimestre au profit des éleveurs des zones affectées par le déficit des pluies.

La campagne agricole actuelle a été caractérisée par un déficit pluviométrique dans plusieurs régions du Royaume, a indiqué le ministère, expliquant que ce manque de pluies a impacté notamment les parcours de jachère et des cultures fourragères nécessaires à la couverture des besoins alimentaires du cheptel national.