La province à pied d’oeuvre face à la vague de froid

Al Haouz – Le Comité provincial de veille d’Al Haouz a tenu, lundi au siège de la préfecture de la province, une réunion consacrée à l’examen des mesures proactives visant à faire face aux effets de la vague de froid et des chutes de neiges que connaît la province.

S’exprimant lors de cette réunion, à laquelle ont pris part l’ensemble des intervenants et parties concernés, notamment les services extérieurs, les autorités locales et les élus, le gouverneur de la province d’Al Haouz, Rachid Benchikhi, s’est félicité de l’action accomplie et des efforts déployés par le Comité provincial et les comités locaux de veille lors de la précédente saison hivernale (2018-2019).

Rappelant que cette rencontre intervient dans le sillage de la réunion tenue, le 31 octobre dernier, pour la présentation du plan provincial de gestion et de lutte contre les effets de la vague de froid et des chutes de neiges au titre de la saison 2019-2020 et l’examen des mesures proactives susceptibles d’assurer le désenclavement des populations dans les zones rurales et montagneuses, M. Benchikhi a insisté sur la nécessité de la coordination des interventions des différents services et départements concernés.

Il a, dans la foulée, relevé que dans le cadre de la mise en œuvre d’un plan d’action intégré pour l’établissement d’un diagnostic de la situation actuelle, il a été procédé au recensement des douars concernés, dont le nombre s’élève à 79, répartis sur 16 communes et situés à une altitude de 1.500 à 2.700m, de 296 femmes enceintes qui seront transférées aux « Dours Al Omouma » pour assurer le suivi médical de leurs grossesses, et de 248 personnes souffrant de maladies chroniques afin d’accompagner leur état de santé, outre 6.323 familles, soit environ 39.394 personnes, dont des enfants et des personnes âgées concernés par la vague de froid.

Et de préciser que 17 téléphones cellulaires satellitaires ont été fournis par le ministère de l’Intérieur pour communiquer et coordonner avec les différentes zones non couvertes par le réseau du téléphone portable.

Des mesures ont été prises, en parallèle, pour garantir l’efficacité et l’efficience des interventions des autorités provinciales et locales ainsi que des services extérieurs, à travers la mobilisation des matériels logistiques et des ressources humaines nécessaires, a-t-il indiqué, notant que le comité de veille a également mobilisé 137 engins dédiés aux interventions urgentes pour l’ouverture des routes et des pistes.

Au niveau des établissements scolaires, 130 tonnes de bois de chauffage ont été mis à la disposition de 117 écoles à l’échelle de la province, a-t-il poursuivi, relevant que des associations de la société civile ont procédé à la distribution en octobre et en novembre, de denrées alimentaires, de couvertures et de vêtements au profit de près de 1.160 personnes.

Dans le domaine de la santé, 74 ambulances sont mobilisées afin d’assurer des interventions efficaces et efficientes dans les différentes communes, a fait savoir M. Benchikhi, ajoutant que la délégation provinciale a mobilisé les ressources humaines nécessaires (médicales et paramédicales) et programmé une série de caravanes et campagnes médicales ciblant les populations des zones montagneuses.

Il a appelé l’ensemble des parties et services concernés (élus, chefs de services extérieurs et sécuritaires, autorités locales et société civile) à intensifier et à conjuguer leurs efforts et veiller à la coordination continue, sous la supervision de l’autorité provinciale, en vue de garantir la réussite de ce plan provincial.

Cette réunion a été l’occasion pour les différents services extérieurs concernés de présenter des exposés exhaustifs et détaillés sur les préparatifs et les mesures prises par leurs départements respectifs en vue d’assurer la célérité et l’efficacité des opérations d’intervention dans le cadre dudit plan.