Inauguration du système d’irrigation solaire dans la pépinière d’Akrich

Tamslouht (Province d’Al Haouz) – La Fondation du Haut Atlas (HAF) a procédé, dimanche à la commune rurale de Tamslouht relevant de la province d’Al-Haouz, à l’inauguration du système d’irrigation solaire dans la pépinière d’Akrich, qui produit des plants destinés, par la suite, à être distribués au profit des écoles et des agriculteurs de la région.

Le nouveau système d’irrigation via le photovoltaïque solaire est une donation de la Fédération Nationale de l’Electricité, de l’Electronique et des Energies Renouvelables (FENELEC), tandis que le terrain abritant la pépinière est une contribution de la communauté juive au Maroc.

La cérémonie d’inauguration, qui s’est déroulée dans le respect strict du protocole sanitaire en vigueur pour enrayer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), a connu la participation des membres du Conseil d’administration de la FENELEC, des représentants de la communauté juive du Maroc et des autorités locales.

« Ce système nous permettra de réduire le coût de pompage de l’eau d’irrigation, de contribuer au développement des énergies vertes et d’assurer un développement durable à cette pépinière qui a produit, depuis son ouverture en 2013, quelque 180.000 plants d’amandiers, de figuiers, de grenadiers et de citronniers, qui ont été distribués en faveur de près de 1.000 paysans et 130 écoles », a expliqué le président de la Fondation, M. Yossef Ben-Meir, dans une déclaration à la MAP.

Rappelant que ce projet s’inscrit dans le cadre du projet « La Maison de Vie », une initiative agricole novatrice qui facilite le prêt gracieux de terrains attenants aux sites funéraires juifs, pour l’établissement de pépinières d’arbres et de plantes médicinales bio au profit des communautés agricoles musulmanes voisines, M. Ben-Meir également ancien volontaire du Corps de la paix au Maroc (1993-1995) a salué l’engagement des différents partenaires pour assurer la réussite de cette initiative, qui vise à planter un milliard d’arbres fruitiers et de plantes aromatiques et médicinales à travers le Royaume.

De son côté, le Directeur Général de la FENELEC, M. Ali El Harti, a fait part de la fierté de la Fédération d’être associée à ce projet de la Fondation du Haut Atlas en offrant des systèmes de pompage solaire incluant pompes, panneaux solaires, armoires de contrôle, systèmes goutte à goutte, … etc.

« Nous sommes extrêmement ravis d’avoir participé à ce projet, qui contribue au développement socioéconomique des communautés agricoles au Maroc et nous sommes prêts à prendre part à des projets similaires à l’avenir », a souligné M. El Harti.

Dans le cadre de l’initiative « La Maison de vie », la pépinière d’Akrich est la première à être développée aux alentours d’un cimetière juif de 700 ans où se trouve la tombe du vénéré rabbin Raphael Hacohen.

Ce site figure parmi les nombreuses parcelles de terrain prêtées à la HAF au fil des ans par diverses parties prenantes comprenant des particuliers, des organismes publics, des communes, des établissements scolaires, des coopératives, des associations de femmes et des organismes culturels, dont la communauté juive de Marrakech-Essaouira.

Depuis 2000, la High Atlas Foundation contribue au développement humain à travers l’éducation et la protection de l’environnement.

Basée à Marrakech avec deux représentations à Oujda et à Boujdour, la Fondation gère une douzaine de pépinières réparties entre Taza, Fès, Meknès, Marrakech, Ouaouizeght, Tadmamt et Taroudant.

En 2014, la Fondation avait lancé sa « Campagne pour un milliard d’arbres » pour poursuivre, à un rythme accéléré, son projet abouti de plantation d’un million d’arbres dans le but de planter un milliard d’arbres fruitiers et de plantes aromatiques et médicinales à travers le Royaume.

Les espèces plantées sont indigènes et les pépinières sont entièrement gérées de manière biologique par les communautés locales. Les arbres font partie d’une filière plus vaste qui comprend la certification biologique, le renforcement de coopératives, le traitement et la livraison des produits sur les marchés.