Installation du nouveau directeur provincial à Youssoufia

Youssoufia – La cérémonie d’installation du nouveau directeur provincial de l’Education nationale à Youssoufia a eu lieu mardi et ce, en vue de donner une nouvelle impulsion à la gestion de la chose éducative à l’échelle provinciale, dans la région Marrakech-Safi.

Ainsi, le directeur de l’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF) de Marrakech-Safi, Moulay Ahmed Karimi, a procédé, au siège de la direction provinciale de l’éducation nationale à Youssoufia, à l’installation de M. Youssef Ait Haddouche en tant que nouveau directeur provincial, succédant ainsi à M. Mohamed Zaki, parti à la retraite.

A cette occasion, le directeur de l’AREF a loué les efforts consentis par l’ancien directeur en vue de promouvoir la situation de l’éducation et de la formation ainsi que le sens de responsabilité et l’esprit d’initiative qui ont jalonné sa carrière professionnelle, tout en lui souhaitant pleins succès dans sa vie après le départ la retraite.

M. Karimi, qui a mis en avant le parcours professionnel de M. Ait Haddouche, a félicité le nouveau directeur pour la confiance placée en lui, après avoir assuré les mêmes fonctions à Chichaoua et à Al Haouz, tout en lui souhaitant pleine réussite dans sa nouvelle mission, pour mieux servir la promotion du système éducatif et de formation à la faveur de ses expertises engrangées et de ses compétences avérées.

A l’issue de ces cérémonies, qui se sont déroulées dans le strict respect des mesures préventives pour endiguer la propagation de la Covid-19, le directeur de l’AREF de Marrakech-Safi a appelé les chefs des services ainsi que tous les cadres et employés des directions provinciales de l’éducation nationale à Marrakech et à Youssoufia, à davantage d’engagement et de persévérance afin de réussir la déclinaison de la loi-cadre 51.17 et de contribuer au développement du système d’éducation et de formation.

Ce mouvement, mené par le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, s’inscrit dans le cadre des efforts visant à mettre les structures de ce département au diapason du découpage administratif et intervient dans le sillage de la mise en œuvre des procédures juridiques et réglementaires en matière de nomination aux postes de responsabilité.

Le ministère envisage à travers ce mouvement d’insuffler une nouvelle dynamique au système de pilotage et de gestion des questions d’ordre pédagogique au niveau régional, afin de faire face aux enjeux et défis auxquels est confronté le système éducatif, dans le contexte de mise en œuvre des projets stratégiques pour l’application des dispositions de la loi-cadre 51.17, relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique.