La 4è Caravane du patrimoine fait escale à Sidi Rahal

Sidi Rahal (province de Kelaâ des Sraghna)- La 4è Caravane du patrimoine a fait escale ce week end, à Sidi Rahal (province de Kelaâ des Sraghna) dans le cadre du mois du patrimoine 2019 organisé par la Direction régionale de la culture et de la communication (département de la culture) et la Conservation régionale du patrimoine culturel de Marrakech-Safi.

Cette manifestation culturelle organisée sous le thème « Sidi Rahal un modèle de la cohabitation religieuse au Maroc », vise à mettre en avant la spécificité du patrimoine culturel et à faire connaitre les potentialités patrimoniales immatérielles et immatérielles de la région afin de contribuer à ouvrir de nouveaux chantiers devant les chercheurs et approfondir les études et recherches scientifiques dans les domaines historique et patrimonial.

Dans ce cadre, a été organisée une conférence sur le patrimoine historique de Sidi Rahal sous l’encadrement du chercheur Hassan Chaouki, qui a mis en exergue les étapes historiques phares de cette région, son écho culturel dans les recherches et les œuvres historiques, ses spécificités civilisationnelles ainsi que les indicateurs uniques de la région au niveau du dialogue culturel et de la cohabitation religieuse.

Des visites de terrain ont été aussi organisées à destination de sites et monuments historiques de la région traduisant cette coexistence et tolérance religieuses.

Ainsi, les participants ont découvert les caractéristiques architecturales et historiques du parc Moulay Hassan Ier qui bénéficie actuellement de travaux de réhabilitation par le ministère de la culture et de la communication pour une enveloppe budgétaire de 7 millions de DH. Ce site abritera un centre de recherches sur la cohabitation religieuse de la région.

Les participants ont aussi visité le mausolée Rabbi Mimon Nahmias Jacob Askénazi d’Anémaï, en tant que symbole de la culture et la religion juives, le mausolée du Saint Sidi Rahal et son serviteur Sidi Daoud en tant que modèle de l’architecture islamique et de la pensée soufie, ainsi que le monastère de Tazart en tant que symbole de la culture et de la religion chrétienne, donnant ainsi lieu à un tableau « magnifique » de cohabitation religieuse entre les trois religions divines ainsi que le vivre-ensemble ayant marqué cette région depuis des siècles.

La 4è Caravane du patrimoine a connu la participation de chercheurs concernés par l’histoire et le patrimoine ainsi que les cadres de la Direction régionale de la culture et de la communication –secteur de la culture- en plus d’acteurs associatifs œuvrant dans le domaine du patrimoine.

Cette manifestation s’inscrit dans le cadre du mois du patrimoine que le ministère de la culture et de la communication -Département de la culture- organise chaque année du 18 avril, coïncidant avec la Journée internationale des monuments et des sites, au 18 mai coïncidant avec la Journée internationale des musées, dans le but de valoriser le patrimoine civilisationnel marocain et la diversité de ses affluents culturels.