La commune de Benguérir tient une réunion par visioconférence

Benguérir (province de Rehamna) – La commune de Benguérir a tenu, lundi, une réunion par visioconférence, conformément aux mesures de précaution préconisées pour circonscrire la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19) et assurer la continuité du service public.

Ainsi, la commune a mobilisé ses ressources humaines et ses moyens techniques, à travers l’adoption de la communication administrative à distance, en mettant à contribution la technique de visioconférence et l’application de messagerie instantanée « WhatsApp ».

Dans ce sillage, la commune a entamé une série de réunions des commissions permanentes, dans le cadre des préparatifs de la session ordinaire au titre du mois de mai prochain.

La Commission du budget et des affaires financières relevant du conseil communal a, dans ce cadre, tenu une réunion par visioconférence, consacrée à l’examen des préparatifs de la session de mai.

S’exprimant à cette occasion, le président du conseil communal de Benguérir, Abdelati Bouchrit, a indiqué que la commune s’est engagée, dès le début, dans la mise en œuvre des dispositions de l’état d’urgence sanitaire, notamment dans leur volet inhérent à l’application des mesures de sécurité et de précaution nécessaires, à travers l’adoption des techniques de communication numériques.

Et d’ajouter que cette approche traduit le souci de la commune de veiller à la continuité du service public et des prestations administratives, ainsi que son engagement pour garantir la sécurité sanitaire de l’ensemble des composantes du conseil et des usagers, relevant que cette réunion a été consacrée à l’examen des préparatifs de la prochaine session de mai pour assurer son déroulement dans les meilleures conditions.

Il a, dans la foulée, noté que la commune a procédé à la modification et à la reprogrammation de son budget pour couvrir les actions de lutte contre le Covid-19, mené des campagnes de sensibilisation et des opérations de désinfection et de stérilisation ayant ciblé les administrations et services publics, les avenues, les marchés et tous les moyens de transport, et apporté sa contribution au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie.