La Conférence internationale « Atlantic Dialogues », un des endroits importants où le Nord vient à la rencontre du Sud (DG du Policy Center for the New South)

Marrakech, 13/12/2018 (MAP)- La Conférence internationale « Atlantic Dialogues », dont la 7ème édition se tient du 13 au 15 décembre à Marrakech, est devenue l’un des endroits importants où le Nord vient à la rencontre du Sud, a affirmé le Directeur général du « Policy Center for the New South » (PCNS), M. Karim El Aynaoui.

« La Conférence Atlantic Dialogues est devenue désormais l’un des endroits importants où le Nord vient à la rencontre du Sud. Le Sud étant le Continent africain mais aussi l’Amérique Latine », a souligné M. El Aynaoui dans une déclaration à la MAP.

Se félicitant du grand nombre de participants issus de différentes nationalités, qui sont présents à ce conclave de trois jours, M. El Aynaoui a relevé que cette rencontre d’envergure a réussi à créer une véritable communauté de l’Atlantique élargi.

« Nous avons réussi, après sept riches éditions, à créer une communauté de l’Atlantique élargi », s’est-t-il réjoui.

Ce sont des participants représentant près de 90 nationalités qui sont venus à Marrakech, depuis le début de ces Dialogues Atlantiques, pour prendre part à ces éditions.

Et le Directeur général du PCNS de poursuivre que les Dialogues Atlantiques font de la place aussi aux jeunes avec l’inclusion dans cette 7ème Conférence de 46 jeunes leaders âgés de 23 à 35 ans.

« Au-delà de ce rééquilibrage Nord-Sud, c’est aussi la place qu’on donne ici aux jeunes à l’Atlantic Dialogues avec des jeunes leaders qui participent à ce conclave et qui viennent d’une vingtaine de pays de l’ensemble de l’Atlantique », a-t-il dit.

Lancé en 2014 à Rabat, le « Policy Center for the New South » se veut une plateforme de partage de connaissances et de contribution à une réflexion enrichie sur les questions économiques et les relations internationales.

A travers une perspective du Sud sur les enjeux des pays en développement, il vise à faciliter les décisions stratégiques relevant de ses quatre principaux programmes : agriculture, environnement et sécurité alimentaire; économie et développement social; matières premières et finance; géopolitique et relations internationales.