Lancement de projets routiers à la commune rurale El Bour

Commune El Bour (Province de Chichaoua) – Trois projets portant sur la construction de routes ont été lancés jeudi au niveau de la province de Chichaoua et ce, dans le cadre du 2ème Programme National des Routes Rurales (PNRR) visant le désenclavement des populations des communes rurales.

Ainsi, le gouverneur de la province, M. Bouabid El Guerrab, qui était accompagné du président du Conseil provincial, Said El Mouhajiri et les autorités locales, a procédé au lancement des travaux de reprofilage d’une piste non classée reliant Imin El Ain et Tamagoult à la commune Oued El Bour sur une longueur de près de 10 km, pour une enveloppe budgétaire de 4,52 millions de DH (MDH).

M.El Guerrab a aussi procédé au lancement des travaux d’aménagement de la route reliant la route régionale N° 214 et Douar Ait Ismael via Douar Tarsselt à la commune de Sidi Abdelmoumen sur environ 12 km, pour un coût global de 5,08 MDH.

Quant au troisième projet, il concernera le reprofilage de piste non classée reliant la route provinciale 2001 et la RP 2034 sur environ 19 km, pour un investissement global de 12,434 MDH.

Ces projets, dont les travaux s’étaleront sur une période allant de 06 à 12 mois, visent le désenclavement des populations, la facilitation de l’accès aux services de base, l’accompagnement du développement socio-économique de la région et l’amélioration de la sécurité routière.

Par ailleurs, le gouverneur de la province s’est informé de l’état d’avancement des travaux de l’exécution du 2è Programme national des routes rurales au niveau de la province de Chichaoua, qui concerne la construction et l’aménagement de 370,24 km de routes pour un coût global de 307,12 MDH.

S’agissant du bilan de ce programme au niveau de cette province, quelque 309,57 km de pistes ont été réalisées pour un coût 237,08 MDH alors que 40 km sont en cours de réalisation pour un coût de 22,04 MDH.

Quelque 20,7 km sont aussi programmés pour un coût global de 12 MDH.

Ce programme, dont le nombre de bénéficiaires s’élève à 86.870 habitants au niveau provincial, vise à relier les communes de la province, à améliorer l’indicateur d’accès pour passer de 49 à 76% et le développement socio-économique de cette partie du territoire national.

L’exécution de ce programme est supervisée par la Direction régionale de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau à Chichaoua (85% du financement) en partenariat avec le Conseil de la région Marrakech-Safi et le Conseil provincial de Chichaoua (15%).