L’Anglaise Bronte Law remporte au forceps la 7è édition de Lalla Aicha Tour School

Marrakech, 20/12/2018 (MAP), L’Anglaise Bronte Law a remporté jeudi, à Marrakech, la 7è édition de Lalla Aicha Tour School, épreuve de qualification au Ladies European Tour.

Lors d’une finale très disputée, la golfeuse anglaise, membre de l’équipe espoir de la Solheim Cup (équivalent féminin de la Ryder Cup) s’est classée première avec – 26 sous le Par, suivie de la Suédoise Linnea Strom (-25) et de l’Allemande Esther Henseleit (-18).

Au total 115 joueuses réparties en 2 champs ont joué les 5 derniers tours en alternance.

A l’issue des 4 premiers tours, 60 joueuses au total ont été retenues. Ces dernières ont disputé aujourd’hui la finale au Golf d’Amelkis. Les 25 premières bénéficieront d’une catégorie leur permettant de jouer la majorité des tournois du Ladies European Tour saison 2019.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI et fruit d’un partenariat solide entre l’Association du Trophée Hassan II de Golf et le Ladies European Tour, la 7è édition de Lalla Aicha Tour School (16-20 décembre) a connu la participation cette année de près de 183 joueuses venant de 36 pays.

Parmi les joueuses présentes cette année figurent Leona Maguire (ancienne n°1 mondial amateur), Mathilda Cappeliez (France), Sophie Lamb et Bronte Law (Angleterre), toutes trois membres de l’équipe espoir de la Solheim Cup ainsi que les gagnantes des pré-qualifications Nobuhle Dlamini (Swaziland) et Rina Tatematsu (Japon) et Linnea Strom (Suède).

A rappeler que les bonnes performances de la joueuse marocaine Maha Haddioui sur le circuit lui ont permis de maintenir ses cartes européennes et l’exemptent par conséquent de cette étape qualificative.

Parmi les précédentes lauréates de Lalla Aicha Tour School à Marrakech figurent la numéro 1 mondial Ariya Jutanugarn (2012), Caroline Martens (2013), la triple gagnante de la Ladies European Tour, Aditi Ashok (2014), Nana Koerstz Madsen (2015), et le membre du Solheim Cup 2017, Madelene Sagstrom (2016) et l’américaine Casey Danielson (2017).

Voici par ailleurs le classement final :

  1. Bronte Law (-26 sous le Par)
  2. Linnea Strom (-25)
  3. Esther Henseleit (-18)
  4. Sian Evans (-16)
  5. Leona Maguire (-13)
  6. Sarah Nilsson (-13)
  7. Astha Madan (-10)
  8. Filipa Moerk (-10)
  9. Manon Gidali (-10)
  10. Lejan Lewthwaite (-9)
  11. Niina Liias (-9)