Le CA de l’AREF Marrakech-Safi approuve à l’unanimité le plan d’action et le budget 2019

Marrakech, 31/12/2018 (MAP), Le Conseil d’administration (CA) de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) Marrakech-Safi, réuni au titre de la 2è session de 2018, a approuvé à l’unanimité le plan d’action et le budget de l’académie au titre de l’année 2019.

Selon un communiqué de l’AREF, les travaux de ce CA ont été présidés par le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi, qui a mis l’accent, dans une allocution de circonstance, sur les choix et les grandes orientations des projets de Plan d’action régional et le budget y afférent et les exigences de sa mise en œuvre et les conditions de sa réussite dans le cadre d’un dialogue productif et une interaction constructive.

Le ministre a tenu à rappeler les grands chantiers relatifs au système d’éducation et de formation, dont le lancement du programme national de promotion de l’enseignement préscolaire dans la perspective de sa généralisation durant la rentrée scolaire 2027-2028, le renforcement des programmes de soutien social conformément aux orientations Royales, la réduction de la massification dans les classes, la réduction du nombre de classes communes, la mise à niveau des établissements scolaires, internats et le remplacement des classes de cours, voire des écoles entières, construites en préfabriqué, le lancement d’un programme de construction de 150 écoles communautaires à l’horizon 2021 et le lancement d’un chantier ambitieux de réforme du système d’enseignement fondamental.

Il aussi annoncé la construction du lycée collégial « Armad » dans la localité d’Imlil (province d’Al Haouz) afin d’étendre l’offre éducative dans cette commune dans le cadre d’une « discrimination positive » en milieu rural.

Par ailleurs, M. Amzazi a fait remarquer que le CA de l’AREF constitue un pilier essentiel pour une mobilisation collective au niveau régional compte tenu de sa composition, qui comprend les différents intervenants et les principaux partenaires au niveau régional.

Le directeur de l’AREF, Ahmed Karimi, a pour sa part, mis l’accent sur le contexte général de cette session, rappelant les Hautes orientations Royales contenues dans le discours du Trône et le discours de l’anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

  1. Karimi a passé en revue les spécificités de la région et les indicateurs éducatifs et le bilan 2018, les projets de plan d’action et du budget 2019.

Le président du Conseil régional de Marrakech-Safi, Ahmed Akhchichen, a de son côté, relevé l’importance de l’AREF en tant qu’institution publique qui compte le plus grand nombre de fonctionnaires, ce qui exige de passer à une relation basée sur la responsabilité contractuelle commune.

Il a appelé à déterminer les niveaux s’intervention afin d’alléger les charges de l’AREF et lui permettre de se concentrer davantage sur la qualité de l’enseignement, proposant de passer d’une contractualisation régionale à la mise en œuvre de contractualisations provinciales issues d’assises provinciales sur le système de l’éducation et de la formation.

Ce CA a été marqué par la présentation des rapports de la commission des affaires éducatives et de coordination avec l’enseignement supérieur et de la commission des affaires financières et économiques.

Trois conventions ont été signées en marge du CA de l’AREF Marrakech-Safi. La première a été conclue entre l’Académie et la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-formation, alors que la deuxième a été ficelée entre l’AREF Marrakech-Safi et Injaz Al-Maghrib.

La troisième convention a quant à elle, été signée entre l’AREF Marrakech-Safi et l’association Tibu Maroc.