Le conseil provincial examine les problématiques du secteur agricole

El Kelâa des Sraghna – Le Conseil provincial d’El Kelâa des Sraghna a tenu, mardi, sa session ordinaire du mois de janvier, consacrée à l’examen des différentes problématiques auxquelles fait face le secteur agricole à l’échelle de la province.

Lors de cette session, tenue en présence du président du conseil, M. Abderrahim Ouamrou, et du gouverneur de la province, M. Hicham Smahi, le directeur régional de l’agriculture de Marrakech-Safi, M. Abdelaziz Bousraref, a présenté un exposé sur la situation du secteur dans la province, axé sur les superficies agricoles emblavées, l’évolution de la production agricole et d’olives, ainsi que les plans agricoles réalisés à l’échelle provinciale.

Les membres de l’instance élue ont abordé les différentes problématiques auxquelles est confronté le secteur agricole dans la province, telles que la succession des années de sécheresse, l’irrégularité des cycles d’irrigation et les procédures relatives au forage de puits pour remédier aux pénuries d’eau et à l’irrigation des cultures et des arbres fruitiers.

Dans ce sens, ils ont appelé les services agricoles concernés à trouver les solutions appropriées pour la gestion des déchets de margines déversées par les huileries artisanales ou modernes, l’intensification des investissements agricoles dans la province et la fourniture du soutien et de la formation nécessaires aux petits agriculteurs et aux producteurs d’olives et de lait.

De son côté, M. Bousraref a souligné que les services agricoles relevant de la Direction régionale restent ouverts à toutes les propositions visant à surmonter les problèmes et contraintes qui entravent le développement du secteur agricole dans la province.

Après avoir relevé que le principal objectif consiste en la réalisation d’un développement agricole global, le responsable a souligné que la pénurie d’eau est devenue un problème fondamental qui hante le secteur, ajoutant que la Direction régionale œuvre en partenariat avec les agences des bassins hydrauliques en vue d’aboutir à une gestion rationnelle des eaux d’irrigation et d’assurer une bonne productivité.

Par ailleurs, le Conseil provincial a approuvé à l’unanimité les points inscrits à l’ordre du jour de cette session, dont une convention de partenariat avec le comité provincial du développement humain (CPDH), l’Agence nationale pour la promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC) et le département de la jeunesse et des sports, pour la promotion de l’employabilité des jeunes dans le monde rural.

L’instance élue a aussi adopté une convention de partenariat avec la Fondation marocaine de l’étudiant afin de soutenir les étudiants brillants titulaires du baccalauréat et issus de milieux sociaux ou économiques vulnérables, ainsi qu’une autre convention de partenariat relative à un contrat de coopération entre le Conseil provincial et une collectivité territoriale dans un pays africain.

Cette session a été ponctuée de l’approbation par le conseil de la liste de distribution des véhicules de transport scolaire sur le territoire de la province et de la présentation aux membres d’un rapport sur les activités de l’instance élue entre les deux sessions conformément à la loi organique relative aux préfectures et provinces.