Le port reprend ses activités une semaine après sa fermeture

Essaouira – Le port d’Essaouira a repris de nouveau ses activités, dont celles dédiées à la pêche, après une fermeture d’une semaine, décidée par les autorités de la cité des Alizés, sur fond de l’apparition de cas d’infection par le nouveau coronavirus (Covid-19) au niveau de la halle aux poissons.

La décision de réouverture de cette infrastructure portuaire et de reprise des activités maritimes a eu lieu, jeudi à 18H00, au grand bonheur des professionnels et des marins-pêcheurs, qui doivent se conformer à un protocole sanitaire très strict, mis en place par les autorités locales dans le cadre du renforcement des mesures de prévention de la pandémie.

Suite au redémarrage des activités, certains pêcheurs ont déjà repris leurs sorties en mer, après avoir été forcés d’immobiliser leurs chalutiers et embarcations durant une semaine, dans le sillage des mesures arrêtées par le Comité de veille provincial en vue d’enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le Délégué Provincial de la Santé à Essaouira, Dr. Zakaria Aït Lahcen, a indiqué que suite à l’apparition d’un foyer épidémiologique dans la halle aux poissons du port d’Essaouira, le Comité de veille, présidé par le gouverneur de la province, M. Adil El Maliki, a décidé la fermeture provisoire du port et l’arrêt de l’activité portuaire et maritime, afin de permettre aux autorités sanitaires d’effectuer des tests de dépistage pour l’ensemble des fonctionnaires, commerçants, marins-pêcheurs et éléments des services de sécurité au niveau de cette infrastructure portuaire et ce, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures préventives pour stopper la propagation de la pandémie.

En parallèle à ces dépistages, il a été également procédé à une vaste opération de désinfection et de stérilisation du port et de ses différentes dépendances, notamment la halle aux poissons, a-t-il ajouté, précisant que des campagnes de sensibilisation et de conscientisation ont été aussi menées auprès des pêcheurs pour leur rappeler l’impératif du respect strict des règles sanitaires et d’hygiène préconisées par les autorités pour la lutte contre le nouveau coronavirus.

Dr. Aït Lahcen a, dans ce sens, fait savoir que plus de 150 tests de dépistage ont été réalisés, dont les résultats de 15 cas se sont révélés positifs, notant que les patients atteints de la Covid-19 sont actuellement sous traitement médical conformément au protocole sanitaire mis en place et leur état de santé n’est pas préoccupant.

Et le Délégué Provincial de la Santé d’enchaîner qu’après avoir reçu les résultats des analyses effectuées et s’être assurées que les conditions d’hygiène dans le port et la halle aux poissons sont conformes aux normes en vigueur, les autorités ont décidé la réouverture du port et la reprise des activités portuaire et maritime.

Il a, d’autre part, rappelé que la fermeture du port était une « sage décision » prise par le Comité de veille, expliquant que cette décision a, certes, engendré l’arrêt de toute activité et, par conséquent, des pertes matérielles notamment pour les marins-pêcheurs, mais elle a été « inévitable » afin d’enrayer la propagation de la pandémie et de ne pas déplorer d’éventuelles pertes humaines.

Il a, dans ce sens, appelé les marins-pêcheurs et les professionnels à faire preuve de davantage de prudence et de vigilance et à se conformer aux mesures préventives et de précaution pour préserver leur sécurité sanitaire et éviter ainsi l’apparition d’éventuels nouveaux cas de la Covid-19 dans le port ou la halle aux poissons, eu égard à l’apport majeur et à la place centrale aussi bien de cette infrastructure portuaire que du secteur de la pêche dans la dynamisation de l’économie à l’échelle locale.

De leur côté, plusieurs professionnels de la pêche, approchés par la MAP, dont des représentants des propriétaires des barques de la pêche traditionnelle et des bateaux de pêche au chalut, se sont félicités de la décision de réouverture du port et de la reprise des activités maritimes et de pêche, tout en exprimant leurs vifs remerciements aux autorités provinciales, tous corps confondus, pour leurs efforts inlassables consentis pour la lutte contre la Covid-19.

Ils ont, dans ce sillage, salué la vaste opération de désinfection et de stérilisation menée, depuis dimanche dernier, dans le port d’Essaouira, en étroite coordination entre les autorités locales et l’ensemble des services concernés, et qui a ciblé les différentes entrées, sorties et dépendances du port, les barques et chalutiers restés amarrés, ainsi que de la halle aux poissons, l’objectif ultime étant de préserver la sécurité sanitaire des citoyens, des usagers, des fonctionnaires et des professionnels de la pêche au niveau du port.

Ils ont, en outre, réitéré leur engagement à observer strictement les règles d’hygiène et les mesures de prévention décrétées par les autorités compétentes pour se prémunir de ce virus mortel et protéger ainsi leur santé et celle des autres pêcheurs et usagers du port et éviter ainsi toute éventuelle fermeture ou nouvel arrêt de leurs activités de pêche, qui constituent leur principale et unique source de revenus.