L’OCP lance un programme pilote pour l’accompagnement des agriculteurs

Youssoufia- A travers son programme « Act4Community », le groupe OCP a lancé un programme pilote et intégré visant à accompagner 990 agriculteurs dans les provinces de Youssoufia et de Rehamna, pour améliorer les pratiques de gestion des cultures, au début de la saison agricole 2020-2021.

Initié en coordination avec l’Office National du Conseil Agricole (ONCA), ce programme vise à améliorer les pratiques de gestion des cultures les plus populaires dans la région, notamment les céréales, les fourrages, le cumin, la menthe et les oliviers, à travers la généralisation de la technique de semis direct des céréales et des fourrages, a indiqué « Act4Community » dans un communiqué.

Cette technique constitue un pilier des modèles d’agriculture de conservation (AC) dans les zones arides et un moyen efficace pour augmenter la productivité des zones Bour et assurer une gestion rationnelle de la fertilité des sols et de la fertilisation des cultures, en adoptant des analyses de sol et en sélectionnant des formules appropriées pour les engrais, a ajouté la même source.

A cet effet, le programme d’accompagnement des agriculteurs comprend la réalisation de 990 analyses de sol, l’adoption de la technique de semis directs des céréales sur une superficie de 720 hectares, la mise en place de 22 plateformes d’application couvrant les cinq cultures et l’organisation de 56 jours de formation et 3.000 visites d’inspection des différentes cultures dans les exploitations agricoles ciblées.

Dans le cadre de sa stratégie du développement agricole territorial, le programme de l’OCP a lancé des initiatives visant à renforcer la résilience des systèmes agricoles locaux face aux changements climatiques.

Ces initiatives favorisent l’innovation agricole et la généralisation des techniques agricoles afin de rationaliser l’utilisation des ressources hydriques, ainsi que l’introduction de cultures alternatives à forte valeur ajoutée et capables de faire face aux contraintes climatiques et naturelles dans les provinces de Youssoufia et Rehamna.

L’accompagnement sur le terrain et le renforcement des capacités des agriculteurs et des organisations professionnelles agricoles locales sont les piliers les plus importants de cette stratégie, précise-t-on de même source.