M. Ahmed Touizi élu président du conseil communal d’Aït Ourir

Aït Ourir (province d’Al Haouz) – M. Ahmed Touizi, du Parti Authenticité et Modernité (PAM), a été élu président du conseil communal d’Aït Ourir, à l’issue des élections partielles organisées, jeudi, suite à la dissolution du précédent conseil.

Ainsi, la liste du PAM est arrivée en tête de ce scrutin avec 3.721 sur les 5.850 voix exprimées, ce qui a permis au Parti de remporter 19 des 29 sièges du conseil, suivie de celles du Parti de la Justice et du Développement (PJD) avec cinq sièges (1.010 voix) et du Rassemblement National des Indépendants (RNI) avec cinq sièges également (991 voix).

De son côté, le Parti de l’Istiqlal (PI) n’a pas pu remporter de sièges au sein du conseil avec les 128 voix obtenues, le seuil minimal étant fixé à 351 voix.

L’opération électorale, qui a enregistré un taux de participation de 39%, s’est déroulée dans le respect strict des mesures préventives et de précaution préconisées par les autorités compétentes pour enrayer la propagation de la Covid-19.

Le ministère de l’Intérieur avait annoncé dans le Bulletin Officiel (BO n° 6894 du 25 juin 2020) la tenue d’élections partielles concernant le conseil communal d’Aït Ourir.

Le dépôt des candidatures a été fixé du 6 jusqu’au 9 juillet, alors que la campagne électorale a démarré le vendredi 10 juillet et pris fin le 22 courant à minuit.

Le Tribunal administratif de Marrakech avait décidé, le 11 février dernier, de dissoudre ledit conseil communal suite au blocage ayant paralysé ses activités, en application de l’article 72 de la loi organique relative aux communes qui stipule que « si les intérêts de la commune sont menacés pour des raisons touchant au bon fonctionnement du conseil de la commune, le gouverneur de la préfecture ou de la province peut saisir le tribunal administratif aux fins de dissolution du conseil ».