Migration: la conférence de Marrakech, « un moment historique » favorisant la mise en place d’une plateforme commune pour la coopération internationale (OIM)

Marrakech, 11/12/2018 (MAP) – Le directeur général de l’Organisation internationale des Migrations (OIM), M. Antonio Vitorino, a salué, mardi à Marrakech, le Maroc pour son engagement en faveur de la réussite de la conférence intergouvernementale sur la migration, qui a constitué « un moment historique » en favorisant la mise en place d’une plateforme commune pour la coopération internationale, dans le domaine de la gestion des flux migratoires.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita, en marge de la Conférence de Marrakech, le DG de l’OIM s’est réjoui de la contribution apportée par le Maroc à cette coopération.

L’OIM continuera à travailler « très étroitement » avec les autorités marocaines non seulement dans le cadre bilatéral pour la régulation de la migration, mais aussi sur le plan africain à travers l’Observatoire africain des Migrations, a-t-il souligné.

Qualifiant de très étroite la relation entre le Maroc et l’OIM, M. Vitorino a affirmé que son organisation entretient avec le Royaume une coopération « très féconde aussi bien pour la régulation des flux migratoires que dans le cadre de la coopération internationale ».

L’Organisation internationale des Migrations apprécie cette coopération bilatérale et multilatérale dans le cadre africain, a précisé M. Vitorino qui a pris part à la conférence de Marrakech, marquée par l’adoption formelle du Pacte mondial pour des migrations sures, ordonnées et régulières.

La conférence intergouvernementale sur la migration connait la participation d’au moins 150 États membres. Outre des responsables gouvernementaux, plus de 700 partenaires, y compris des représentants de la société civile et des secteurs publics ainsi que des migrants prennent part aux discussions sur les opportunités de partenariats innovants, les possibilités de coopération et les initiatives transversales avec les gouvernements.

Le Pacte mondial pour des migrations sures, ordonnées et régulières a été salué comme « une réalisation importante » et un document complet visant à mieux gérer les migrations internationales, à relever leurs défis et à renforcer les droits des migrants tout en contribuant au développement durable.