Mohamed Karakhi, un enseignant qui voue un amour pour la profession

Par Fouad BENJLIKA
Benguerir – Mohamed Karakhi, Professeur au Lycée d’Excellence (Lydex) de Benguerir (province des Rhamna) voue un amour sans limites pour sa profession.

« Je ne m’imagine pas un jour exerçant un autre métier autre que celui de l’enseignement », a confié à la MAP cet enseignant, récemment décoré par SM le Roi Mohammed VI du Ouissam Al Moukafaa Al Wathania de troisième classe (Officier).

S’agissant des qualités que doit posséder un enseignement pour réussir sa noble mission et devenir un bon enseignant, il explique qu’il faut d’abord et avant tout aimer ce métier, « être patriotique » et travailler avec abnégation et sans contrepartie.

« Mes élèves et mes étudiants sont comme mes enfants et je sens une grande fierté lorsqu’ils parviennent à réaliser leurs rêves et aspirations », ajoute ce professeur agrégé en mathématiques en classes préparatoires au prestigieux Lycée d’Excellence de Benguerir, un établissement scolaire réalisé et géré par la Fondation OCP.

Et pour preuve de cet amour sans faille : Mohamed Karakhi, lui et ses collègues, continuent d’encadrer et de soutenir voire d’être présents avec leurs anciens étudiants même lors de leurs examens oraux et écrits au Maroc et à l’étranger pour intégrer les grandes écoles françaises ou autres.

S’agissant des relations liant le corps professoral et administratif au Lydex, il affirme que les élèves, les étudiants et les enseignants et cadres administratifs se sentent appartenir à une seule famille soudée, où chaque membre contribue de sa part, au rayonnement de cet établissement afin qu’il soit toujours parmi les premiers lycées à l’échelle nationale.

Concernant cette distinction, Mohamed Karakhi a affirmé que ce wissam royal lui a donné plus de motivation pour travailler davantage avec abnégation et persévérance.

Il ressent une grande fierté de voir à la fois deux enseignants et un cadre administratif de ce lycée marocain recevoir un wissam royal.

« Ce Wissam royal est tout d’abord le couronnement de 26 ans d’abnégation et de persévérance dans l’enseignement et vient en reconnaissance des énormes efforts consentis par le corps professoral et administratif du lycée et des résultats prodigieux obtenus par les étudiants et élèves du Lydex », a-t-il dit dans ce contexte.

En effet, explique-t-il, cinq étudiants issus de ce lycée ont réussi cette année les examens d’entrée de l’Ecole Polytechnique de France et plusieurs étudiants lauréats du Lydex ont intégré d’autres écoles prestigieuses de France.

S’agissant du secret de réussite de ce lycée, il a relevé que cet établissement scientifique et technologique avec un campus résidentiel intégré, qui comporte le secondaire qualifiant et des classes préparatoires aux grandes écoles, offre les conditions idoines pour les enseignants et le corps administratif pour travailler et donner le meilleur de soi, avec au passage une relation « saine et fluide » unissant les élèves, le corps professoral et le corps administratif.

Et de noter que la pédagogie d’enseignement dans cet établissement scolaire diffère un peu des autres lycées du Maroc étant donné que les étudiants et les élèves, qui intègrent ce lycée, sont les plus brillants et les plus méritants de leurs promotions et nécessitent des cursus et des enseignements adaptés à leurs capacités intellectuelles.

Selon ce professeur agrégé depuis 1992, le meilleur moyen pédagogique pour motiver les apprenants consiste à gagner leur confiance, se rapprocher d’eux et établir des ponts de communication avec eux, et être toujours à leurs écoutes.

Pour cet enseignant professeur, qui travaille depuis 26 ans en tant qu’enseignant dans les classes préparatoires avec au passage 8 ans en tant qu’enseignant dans l’École Royale de l’Air de Marrakech et dans les classes préparatoires du lycée Ibn Taymia à la cité ocre, le rôle de l’enseignant consiste aussi à encadrer les apprenants et leur préparer les conditions adéquates pour exprimer leurs talents, donner le meilleur de soi, créer et s’épanouir.