Primaire: Formation sur l’éducation inclusive au profit des enseignants

Chichaoua – La Direction provinciale de l’Education Nationale à Chichaoua a organisé les 14 et 15 septembre courant, une session de formation au profit des enseignants du primaire portant sur l’éducation inclusive en tant que nouvel enjeu pour l’école publique sur la voie de la promotion de la qualité et de la réalisation de l’équité.

Cette formation, organisée au profit des enseignants du primaire relevant des établissements scolaires « Azzaytoune », « Sidi Bouzid », « Nouacer », « Nzala » et « Tajoujt », visait à mettre en oeuvre le système de l’éducation inclusive au niveau territorial, à garantir la formation des ressources humaines spécialisées dans les métiers de l’éducation inclusive, et à créer des centres de référence appuyant les établissements publics.

Cette session se fixait aussi pour objectif la mise en exécution des chantiers stratégiques et des programmes ciblant les personnes en situation de handicap tels que contenus dans la politique publique intégrée de la promotion des droits des personnes en situation de handicap 2015-2021 et son plan exécutif 2017-2030, ainsi dans la Vision stratégique de la réforme du système d’éducation et de formation 2015-2030, la Loi-cadre 97-13 relative à la protection des droits des personnes en situation de handicap et la Loi-cadre 51-17 relative au système d’éducation, de formation et de la recherche scientifique.

S’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs du 4è projet du portefeuille des projets de la Loi-cadre 51-17 relative au système d’éducation, de formation et de la recherche scientifique et visant à garantir une scolarité des enfants en situation de handicap et des personnes en situation spécifiques, cette session de formation a été encadrée par l’inspecteur pédagogique, Fatima Ait Addi.

Elle s’assignait aussi pour objectifs le renforcement des capacités et compétences des cadres éducatifs et leur appropriation des savoir-faire didactiques et pédagogiques susceptibles d’adapter les apprentissages au profit de cette catégorie d’apprenants.

Des formations similaires seront organisées ultérieurement aux centres d’Imintanout et de Sidi Mokhtar, rappelle-t-on.

Le nombre de sessions de formations, qui seront organisées à fin septembre, s’élève à 06 formations ciblant 25 bénéficiaires dans chaque session, soit au total 150 bénéficiaires.