Réduction des disparités sociales: 26 projets programmés en 2020

Tahanaout (province d’Al Haouz) – Quelque 26 projets ont été programmés au titre de 2020 dans la province d’Al Haouz, pour un coût global de 160 millions de DH et ce, dans le cadre du programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural 2017-2023.

Ces données ont été révélées lors d’une réunion tenue, mardi à Tahanaout, en présence du gouverneur de la province d’Al Haouz, Rachid Benchikhi, et consacrée au suivi de l’exécution des projets inscrits dans le cadre de ce programme, à la présentation du bilan de l’étape 2017-2019, outre l’examen des solutions appropriées aux projets accusant un retard.

Il est à noter que les projets programmés au titre de 2020 dans la province d’Al Haouz concernent les domaines des routes, de la santé et de l’eau potable.

Intervenant à cette occasion, M. Benchikhi a tenu à rappeler que ce programme d’un budget total de 50 milliards de DH au niveau national, vient en application des Hautes Instructions Royales, telles que contenues dans le Discours du Trône de l’année 2015.

Et de poursuivre que ce programme ambitionne d’améliorer les conditions de vie des populations rurales et celles installées dans les zones montagneuses, à travers une prise en charge de leurs besoins prioritaires dans les domaines des infrastructures de base et des services sociaux de proximité.

Cette réunion vise, en outre, à mettre l’accent sur la nécessité d’associer tous les acteurs en garantissant les conditions de la réussite de ce chantier ambitieux, a-t-il ajouté, relevant que l’atteinte des objectifs tracés exige d’accorder la priorité aux programmes à forte valeur ajoutée dans le cadre d’une convergence positive, afin de répondre aux attentes et aspirations des citoyens.

Cette rencontre s’assigne aussi pour objectifs d’améliorer la gouvernance en matière d’exécution des projets, afin de garantir leur réalisation dans les délais impartis, a-t-il insisté.

Pour ce faire, il s’avère nécessaire de définir les rôles des différents intervenants afin d’instaurer des fondements solides, tout en veillant à arrêter un calendrier des projets en cours de réalisation, afin d’assurer le suivi de leur exécution, a-t-il expliqué, précisant que la réussite des projets est tributaire de la qualité des études techniques réalisées par des bureaux spécialisés et dotés d’une grande expérience.

A rappeler que le nombre de projets programmés au titre de 2017-2019 dans la province d’Al Haouz s’élève à 82 ayant trait aux routes, à l’eau potable, à la santé et à l’enseignement, pour un investissement global de 457 MDH.