Réunion autour de la qualité de l’eau potable

Youssoufia – La qualité de l’eau potable à Youssoufia et sa conformité aux normes en vigueur en la matière au niveau national ont été au centre d’une réunion tenue, mercredi, au siège de la préfecture de la province.

Cette rencontre, à laquelle ont pris part le directeur de l’Agence du Bassin hydraulique du Tensift (ABHT), le directeur régional de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (secteur de l’eau), des représentants de la commune urbaine de Youssoufia et de la délégation provinciale de la santé ainsi que les autorités locales, a été l’occasion pour l’examen de l’état des lieux de l’approvisionnement de la ville en eau potable, à la lumière des constatations relevées récemment concernant la qualité et le changement de la couleur de l’eau destinée à la consommation.

Lors de cette réunion, le directeur de l’ABHT, Abdelamjid Naïmi, a présenté un exposé dans lequel il a abordé la situation des ressources en eau au niveau de la province, dont le volume a régressé récemment en raison du manque des précipitations, de la baisse des eaux souterraines et de l’augmentation de la demande locale.

Il a précisé que 70% du volume d’eau potable à Youssoufia proviennent des eaux de surface à Khwalka, expliquant que lorsque la demande est en hausse, les services concernés recourent à l’eau du canal de Sebt Lamâarif pour pallier ce déficit.

Evoquant le changement de la couleur d’eau, constaté récemment, le responsable a affirmé que « ce problème n’a aucun lien avec la station d’épuration ».

De son côté, le directeur régional de l’Office national d’électricité et de l’eau potable (secteur de l’eau), Mohamed Ennoubi, a indiqué que l’eau provenant de la station d’épuration est propre, sur la base des analyses effectuées au quotidien.

Pour sa part, la présidente de la commune urbaine de Youssoufia, Hanane Mabrouk, a invité les services concernés par l’eau potable au niveau de la province à effectuer d’urgence une visite de terrain à la station d’épuration pour s’enquérir des étapes de traitement, de production et de contrôle de la qualité de l’eau.

Par ailleurs, le représentant de la délégation provinciale de la Santé a présenté les résultats d’analyses des échantillons de l’eau potable effectuées à l’Institut national d’hygiène à Rabat, et qui ont montré la conformité de l’eau distribuée à Youssoufia aux normes microbiologiques et physiochimiques.