Solar Decathlon Africa: Un partenariat maroco-US exemplaire

Washington– Des étudiants américains, membres de l’équipe « InterHouse », lauréate du Solar Decathlon Africa 2019, organisée à Benguérir, ont salué ce projet comme un excellent exemple de la collaboration et du partenariat entre le Maroc et les Etats-Unis.

« Une autre valeur importante de ce projet est la collaboration entre différents pays et différentes cultures », a déclaré à la chaîne CBS4, Katie Schneider, une des étudiants à la Colorado School of Mines qui font partie, avec des étudiants de l’Ecole nationale d’architecture de Marrakech et de l’université Caddi Ayyad de Marrakech, de l’équipe InterHouse, lauréate du premier prix de ce Décathlon, organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

« Il est important de créer des synergies entre des pays comme les États-Unis et le Maroc », a-t-elle déclaré. « Non seulement nous apprenons chacun de la culture de l’autre, mais nous pouvons maintenant partager des ressources », a-t-elle ajouté, soulignant que « les amitiés et les partenariats resteront bien après la victoire ».

L’équipe a choisi pour son projet le nom « InterHouse » pour justement refléter la diversité de l’équipe.

Au terme de cette compétition, le design sacré traduit une fusion entre technologie moderne et architecture marocaine, relève la chaîne locale américaine, notant que pour relever le défi, les membres de l’équipe ont dû concevoir et construire une maison modèle à consommation énergétique nette zéro, utilisant uniquement l’énergie solaire.

Et d’ajouter que le projet a démarré sur le campus de l’école située à Golden, dans le Colorado, avant que tout le matériel ne soit acheminé ensuite au Maroc.

Mais une fois sur le terrain, leur capacité de collaboration a considérablement augmenté.

Cette phase du défi en août a coïncidé avec le début des cours dans le Colorado pour la nouvelle année académique, ajoute CBS4, notant que les membres de l’équipe ont appris leur victoire, vendredi tôt le matin, la cérémonie de remise des prix s’étant déroulée en milieu de journée au Maroc.

« C’était incroyable, je me suis réveillée à 3 heures du matin pour suivre les résultats », a déclaré Schneider, également chef de l’équipe. « Nous sommes si fiers, nous avons parcouru un long chemin, la route a été très longue ».

« C’est vraiment génial de voir l’aboutissement de tout notre travail », a relevé, pour sa part, Christian Amundson, un autre étudiant. « Nous devrions vraiment atteindre un niveau où la durabilité est un objectif primordial ».

Tous les étudiants qui ont travaillé sur ce projet espèrent que celui-ci encouragera davantage l’exploration de la construction de manière plus efficace, au service de l’Homme et de la planète. Les méthodes utilisées peuvent devenir des solutions moins coûteuses à long terme et elles utiliseront des sources d’énergie plus saines pour l’homme et le climat, souligne la chaîne.

« Nous vivons dans un monde avec des ressources limitées », a déclaré John McDowell, étudiant en génie mécanique. « Si nous conjuguons nos efforts, nous pouvons avoir un très grand impact », a-t-il ajouté.

Plus de 1400 participants ont pris part à la compétition Solar Decathlon Africa, organisée à l’initiative de l’université Mohammed VI Polytechnique et l’IRESEN.

Le but de la compétition est de concevoir et construire, en trois semaines, des maisons durables et intelligentes qui fonctionnent uniquement à l’énergie solaire, qui ont été par la suite évaluées par un jury de professionnels.

Après 18 mois de conception et d’études, 18 équipes universitaires pluridisciplinaires représentant plus de 54 universités à travers le monde se sont données rendez-vous au sein de la plateforme de recherche Green & Smart Building Park pour prendre part à cette aventure humaine, scientifique et pédagogique pendant laquelle ils ont mené cinq semaines de compétition acharnée.