Trafic de cocaïne: Quatre individus déférés devant le parquet

Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a déféré, lundi, devant le parquet compétent, quatre individus aux antécédents judiciaires, soupçonnés d’usurpation de fonction régie par la loi et de possession et de trafic de cocaïne et de boissons alcoolisées frelatées.

Cette opération a été menée sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que deux suspects ont été interpellés en flagrant délit de possession de 120 grammes de cocaïne, d’un appareil de communication sans fil similaire à celui utilisé par les services de la police, ainsi qu’un badge de voiture portant l’identité visuelle de la DGSN.

L’opération de perquisition effectuée dans un entrepôt, sis dans la commune « Harbil » près de Marrakech, et appartenant aux deux suspects et géré par le troisième suspect, a abouti à la saisie de plusieurs dizaines de bouteilles de boissons alcoolisées portant de faux timbres et remplies de substances mélangées à un alcool de source inconnue à des fins de commercialisation dans les restaurants et établissements touristiques, et ce en coordination avec le quatrième suspect interpellé à Casablanca, précise la même source.

Trois des suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, tandis que le quatrième mis en cause a été soumis à une enquête préliminaire, avant qu’ils ne soient tous traduits devant la justice lundi matin, indique le communiqué.

Cette opération s’inscrit dans la cadre des efforts déployés par les services de sécurité à l’échelle nationale, afin de lutter contre les infractions relatives à la possession et le trafic de boissons alcoolisées périmées, ou celles qui ne portent pas de vignette fiscale et soumises à des justifications d’origine, conclut la DGSN.