Chichaoua: Création d’un Groupement pour la gestion des déchets

Chichaoua- La création du Groupement des collectivités territoriales « Chichaoua pour l’Environnement », qui sera chargé de la gestion du secteur des déchets solides et de leur traitement au niveau de cette partie du territoire national, a été annoncée, mercredi, lors d’une réunion tenue au siège de la préfecture de la province.

Présidée par le gouverneur de la province de Chichaoua, Bouabid El Guerrab, cette réunion a été consacrée à la mise en œuvre des orientations du Plan directeur provincial pour la gestion des déchets ménagers et assimilés.

Dans ce sens, une convention de partenariat relative à la création du Groupement des collectivités territoriales « Chichaoua pour l’environnement » et à la gestion du centre provincial d’enfouissement et de valorisation des déchets a été élaborée et ce, dans le cadre d’un programme intégré de réhabilitation environnementale dans la province.

Pour la concrétisation de ce projet, M. El Guerrab a insisté sur la nécessité de la pleine adhésion et de l’implication de l’ensemble des intervenants, eu égard aux risques que représentent ces déchets sur les plans écologique et sanitaire.

Il a indiqué que certaines décharges de la province ne sont plus en mesure d’absorber les grandes quantités de déchets produites dans les centres, ce qui exige, a-t-il dit, la construction d’une installation provinciale dédiée au traitement et au recyclage des déchets solides, sans nuire à l’environnement et à la nappe phréatique.

Cette réunion a été l’occasion d’examiner le mode d’exécution du Plan directeur provincial de gestion des déchets ménagers et assimilés, mis en place dans le cadre d’une convention de partenariat entre le ministère de l’Intérieur (Direction Générale des Collectivités Locales), le ministère de l’Energie, des Mines et de l’Environnement (Département de l’Environnement) et le Conseil provincial de Chichaoua.

Ce Plan directeur vise notamment l’augmentation des taux de collecte et de traitement des déchets solides et l’identification d’un site approprié pour l’implantation d’un Centre provincial contrôlé pour l’enfouissement et la valorisation des déchets ménagers, qui soit conforme aux normes techniques et écologiques en vigueur dans ce domaine.

Ont notamment pris part à cette réunion, qui s’inscrit dans le cadre du programme national des déchets ménagers et assimilés, tracé en partenariat entre les ministères de l’Intérieur (Direction Générale des Collectivités locales) et de l’Energie, des Mines et de l’Environnement (Département de l’Environnement), le secrétaire général de la préfecture de la province de Chichaoua, le directeur régional de l’environnement de Marrakech-Safi, le président du conseil provincial, des élus, ainsi que des représentants des services concernés au niveau de la préfecture de la province.