Présentation de l’état d’avancement des projets hydriques

Youssoufia- Une réunion de travail du comité technique provincial a été organisée récemment à Youssoufia, avec à l’ordre du jour l’examen de l’état d’avancement des projets hydrauliques programmés dans la province, notamment ceux liés à la garantie de l’approvisionnement des zones rurales en eau potable.

Présidée par le gouverneur de la province, M. Mohamed Salem Essabti, en présence des responsables des départements ministériels concernés, des chefs des services extérieurs ainsi que des présidents des collectivités territoriales et représentants des autorités locales, cette rencontre a été l’occasion de passer en revue les différentes interventions de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE)-Département de l’Eau au niveau de cette partie du territoire national.

Cette réunion de travail a permis aussi de s’arrêter sur la situation actuelle ainsi que sur les perspectives de ce secteur névralgique, avec un focus sur la situation actuelle de la saison agricole et les mesures à prendre en vue de faire face à la faible pluviométrie au niveau de la province.

Dans une allocution de circonstance, M. Essabti a mis en avant l’importance de cette rencontre qui intervient dans une conjoncture particulière qui coïncide avec une demande de plus en plus accrue en eau potable, notamment en milieu rural et l’approche de la saison estivale, ce qui, a-t-il dit, requiert l’adoption d’une série de mesures en vue de garantir un approvisionnement normal des populations en cette denrée vitale.

Et de poursuivre que la problématique de la rareté des précipitations au niveau de la province exige la conjugaison des efforts en vue de faire face à cette situation et d’apporter l’appui et l’assistance nécessaires aux populations des zones rurales en général et des agriculteurs en particulier, à travers l’offre de fourrage et la garantie de l’abreuvage du bétail.

Au terme de cette réunion, il a été convenu de la nécessité pour l’ONEE d’accélérer le rythme de réalisation des projets en cours, notamment au profit des communes rurales, outre l’organisation de visites de terrain pour les comités mixtes afin d’identifier les besoins de certains villages en eau potable.

Il a été également décidé de programmer une série d’interventions nécessaires et de procéder au lancement des travaux de maintenance de la canalisation d’eau potable.