« African Family » gratifie le public de la place Jamaa El Fna

Marrakech – La troupe musicale « African Family » a gratifié le public présent, samedi soir à la mythique Place de Jemaâ El Fna, d’un florilège de chansons proposant et offrant un véritable voyage musical au cœur de l’Afrique et ce, dans le cadre de la 51ème édition du Festival National des Arts Populaires (FNAP).

Les aficionados des arts populaires ont ainsi été captivés, 45 minutes durant, par les rythmes synchronisés et les sonorités des instruments africains dont, le fameux Djembé, accompagnés de danses féeriques interprétées, avec brio et à la manière des grands maîtres, par un groupe composé de quatre danseurs, offrant ainsi une belle « toile artistique » qui reflète, si besoin est, toute la richesse et la diversité de la culture africaine.

A travers ces couleurs musicales, associées à une harmonie unique créée pour la circonstance, grâce aux rythmes africains, au savoir- faire confirmé et aux styles si prononcées, les membres de cette troupe musicale, dix au total, n’hésitent guère à exprimer leur passion pour les arts populaires inspirés des cultures riches et diverses de leurs pays d’origine à savoir : le Sénégal, la Côte d’Ivoire et la République Démocratique du Congo (RDC).

Durant son show artistique de haute facture, la troupe musicale ‘ »African Family », créée en 2011 à l’initiative de l’artiste sénégalais Moussa Djoum, le public présent parmi les mordus des sonorités authentiques, a eu le grand privilège d’apprécier les rythmes musicaux et les danses qui reflètent l’esprit festif des tribus africaines.

La troupe « African Family » œuvre à présenter les couleurs de la musique africaine dans un mariage et un métissage synchronisés entre instruments traditionnels et ceux modernes, a déclaré Moussa Djoum, artiste fondateur d’African Family, à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP.

Tout en faisant part de sa joie et de sa fierté de participer à la 51ème édition du FNAP, Djoum a souligné que les membres de sa troupe se sont installés dans la ville de Dakhla pour mettre en valeur la richesse et la diversité des arts populaires africains, et les présenter dans un cadre moderne, dans l’optique d’offrir au public cette opportunité de les découvrir et de les apprécier.

Lors de cette soirée inoubliable sur la scène de la mythique Place Jemaâ El Fna, le public a également apprécié des performances artistiques variées interprétées, avec brio, par une pléiade de troupes folkloriques marocaines, notamment Lâabat, Aissawa de Marrakech, Ahwach Aoulouz, Tkitikat, Noujoum Aabidat R’ma et Haouzi.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et organisé par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication- Département de la Culture, en partenariat avec l’association le Grand Atlas, le FNAP qui se poursuit jusqu’au 05 juillet courant, vise la sauvegarde et la valorisation des arts populaires du Royaume, qui représentent un véritable trésor pour les générations actuelles et futures.

Considéré comme le plus ancien festival dans le Royaume, le FNAP est non seulement la manifestation culturelle la plus importante dans l’histoire du Maroc contemporain mais aussi, déclarée par l’UNESCO comme chef d’œuvre du Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité (depuis le 04 juillet 2005).