American Leadership Academy: Participation de 40 jeunes marocains

Commune Sidi Abdallah Ghiat (Province d’Al Haouz) – Une quarantaine de jeunes en provenance de plusieurs régions du Royaume participent à la 2è édition du programme « American Leadership Academy » (ALA), dont le lancement a été donné, ce week end à la Commune rurale Sidi Abdallah Ghiat (Province d’Al Haouz).

Cet événement culturel, qui se poursuivra durant les 5 prochains mois, rassemble des jeunes qui sont passionnés pour la vie civique et qui aspirent à développer des projets pour résoudre des problèmes dans leurs communautés.

Durant trois jours, les participants ont reçu des formations dans le domaine du leadership, du management et de la communication, ce qui leur permet de lancer leurs projets, qui seront utiles pour leurs communautés.

Initié par l’Ambassade des Etats-Unis au Maroc en partenariat avec l’association Anoual, ce programme innovant est conçu pour développer les compétences interpersonnelles et le leadership chez les jeunes marocains.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’info de la MAP, l’attachée culturelle à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Rabat, Mme Nitza Sola-Rotger, a souligné que son pays fête les 200 ans d’amitié avec le Maroc par le biais de ce genre de projets qui nous permet de perpétuer cette amitié et ces relations historiques liant les deux pays.

« Nous avons passé un week end magnifique avec ces jeunes, qui se sont rencontrés et ont fait du networking », a-t-elle soutenu, relevant que ces jeunes vont continuer à travailler avec leurs mentors pour développer leur projet et continuer à ouvrir leurs horizons.

Le chef de projet, Mme Sara Loutfi, a relevé dans une déclaration similaire, que les jeunes reçoivent du mentorat et des conseils d’experts pour voir leurs rêves devenir une réalité, indiquant que ce programme oeuvre avec des mentors de renommée internationale, visant à fournir aux participants l’accompagnement nécessaire à chaque étape du processus, de la formation d’idées, à la communication et la gestion, au renforcement de la communauté aux négociations financières et juridiques.

De son côté, Mme Jamila Naboulsi, participante de Tanger, a dit toute sa joie d’être sélectionnée dans ce programme, qui permet aux jeunes de développer l’état d’esprit, l’approche et les compétences nécessaires pour être un leader marocain de demain.

« Nous travaillons sur des projets qui seront utiles pour notre communauté », a-t-elle ajouté, relevant que cette initiative permet aussi le networking et le partage d’idées entre les jeunes participants provenant des différentes régions du Maroc.

Cette édition inclura également des formations avec Mme Deidre Combs, consultante internationale, instructrice, auteure et conférencière américaine.

Au programme de ce programme figurent des formations, des ateliers et des séances de travail sur des thèmes variés, tels que « la gestion de crise », « le leadership éthique », « le bien-être » et « les soins personnels ».

Durant les cinq mois suivants, ces jeunes leaders bénéficieront d’une formation en ligne et travailleront sur le terrain, sur un projet communautaire dans sa collectivité locale à la suite d’un plan d’engagement communautaire.