https://hoohootube.com/

Azzedine Nouiri, l’athlète qui aspire à conserver son titre

-Par Fouad BENJLIKA-
Safi – L’athlète marocain Azzedine Nouiri, qui participera aux Jeux paralympiques d’été, prévus à Tokyo du 24 août courant au 5 septembre prochain, nourrit de grandes ambitions pour conserver son titre paralympique pour la 3ème année consécutive.

A 35 ans, cet athlète, sociétaire de l’Olympique Club de Safi (OCS) pour personnes en situation de handicap, a toujours cette mentalité de vainqueur et est toujours avide de gloire et des grandes performances.

Ce champion marocain, détenteur du titre paralympique des éditions de Londres et de Rio de Janeiro dans l’épreuve du lancer de poids, reconnait toutefois que cet objectif ne sera pas chose aisée d’autant plus que tous les athlètes se préparent à ce rendez-vous planétaire, qui bénéficie désormais d’un grand intérêt de la part de tous les pays.

« La concurrence sera rude face à des athlètes professionnels de haut niveau qui s’entrainent à longueur d’année », a-t-il confié à la MAP.

En dépit de la conjoncture exceptionnelle induite par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) et ses lourdes répercussions qui ont entrainé l’arrêt de la majorité des manifestations et compétitions sportives nationales et internationales, Azzedine Nouiri poursuit sa préparation pour cette manifestation planétaire.

A moins de 20 jours de cet événement sportif majeur, cet athlète reste concentré à 100 % sur ses objectifs sportifs. Ainsi, il a intensifié ses entrainements même si cette période a coïncidé avec la fête de l’Aid Al Adha et les vacances estivales.

Dans ce contexte, l’athlète avoue que les sacrifices sont nécessaires dans la carrière d’un champion s’il veut réaliser de grandes performances dans des manifestations d’une telle envergure.

Stages réguliers, déplacements fréquents, absences prolongées de la famille sont le lot des sportifs de haut niveau, car les grandes performances et la gloire ont un prix, a-t-il estimé.

« Mais une fois sur le podium, notamment lorsqu’on entend résonner l’hymne national dans les arènes sportives, on oublie toutes les souffrances endurées », a-t-il confié à la MAP.

Concernant les contraintes relatives aux sports des personnes à besoins spécifiques, Azzedine Nouiri a évoqué celles liées à l’insuffisance des espaces d’entrainement dédiés à cette catégorie de sportifs, ainsi que la rareté des stages de concentration en raison du manque de ressources financières.

L’athlète s’est réjoui que les performances des personnes à besoins spécifiques bénéficient désormais d’un grand intérêt de la part des responsables, des médias et des citoyens marocains.

L’accueil chaleureux qui lui a été réservé, à son retour au Maroc et à Safi, après avoir enregistré son nom en lettres d’or aux Jeux paralympiques de Londres et de Rio de Janeiro restera gravé à jamais dans sa mémoire.

Cet athlète s’est dit fier aussi de l’accueil qui lui a été réservé récemment par les autorités provinciales de Safi, lui et l’athlète Abdelhadi Harti avant leur départ prévu le 18 de ce mois pour la capitale japonaise où ils participeront aux Jeux paralympiques.

Pour ce champion, le travail et la persévérance sont les secrets de la réussite, de la gloire et des performances.

« Une médaille d’or paralympique n’est jamais l’œuvre d’un instant, ni le fruit du hasard. C’est le résultat d’un travail de longue haleine et d’un programme de préparation qui s’étale sur plusieurs années », a-t-il expliqué.

Athlète spécialiste du lancer du poids, Azzedine Nouiri est aussi connu pour son engagement et son militantisme en faveur de l’amélioration de la situation des sportifs aux besoins spécifiques.

D’ailleurs en 2019, un film documentaire paru sous le titre « We could be heroes », de la réalisatrice maroco-britannique Hind Bensari, a été consacré à son combat.

A rappeler que 4 athlètes safiots sont qualifiés pour les Jeux paralympiques, prévus à Tokyo cet été.

Il s’agit en plus de Azzedine Nouiri, détenteur de la médaille d’or des Jeux paralympiques de Londres et de Rio de Janeiro dans l’épreuve du lancer de poids, de l’athlète Abdelhadi Harti (Marathon), de la championne Saida Amoudi (lancer du poids), en plus de Halima El Mtakham (powerlifting).

sex tube round booty teen is nailed rough.