Célébration du 17è anniversaire de l’INDH

Tahanaout (Province d’Al Haouz) – La Province d’Al Haouz a organisé, récemment, une rencontre de communication sous le signe « la phase 3, une approche renouvelée pour l’inclusion des jeunes », et ce, à l’occasion de la célébration du 17è anniversaire de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Présidée par le Secrétaire général de la province, en présence du président du Conseil provincial, du Directeur provincial de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) à Tahanaout, en plus des membres du Comité provincial de développement humain (CPDH), des membres des Comités locaux de développement humain et des membres des Comités provinciaux de développement économique, cette rencontre a constitué une occasion pour mettre en exergue la contribution de l’INDH dans l’instauration de nouveaux concepts et valeurs, notamment l’encouragement de la prise d’initiatives, la participation efficace, la transparence, la proximité et la concertation avec les acteurs dans le cadre de la gestion de la chose locale.

Selon des données de la Division d’action sociale (DAS) au sein de la province d’Al Haouz, le coût global du projet de la promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes au titre de 2019-2022 s’élève à 24 millions de dirhams (MDH), auquel l’INDH a contribué par 11 MDH.

En outre, quelque 113 projets ont bénéficié du programme « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes », permettant ainsi de créer 71 postes d’emploi.

Le coût moyen du projet a été estimé à 170.000 DH en tant que contribution de l’INDH, 77.000 DH en tant que part du porteur de projet et 80.000 DH provenant d’autres ressources.

Ce programme vise à fournir un soutien financier aux porteurs de projets de façon à accompagner leurs besoins, soutien de la création des entreprises et encouragement de l’économie formelle et la création d’une convergence entre tous les acteurs concernés par le domaine de l’emploi, rappelle-t-on.

Cette rencontre a été marquée par la présentation du bilan du programme « amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » au niveau de cette province et la présentation du bilan des activités des plateformes des jeunes.

Lors de cette rencontre, il a été procédé à la présentation de modèles réussis de projets réalisés grâce à l’INDH, la visite de plateformes de jeunes à Tahanaout ainsi qu’un salon des produits.

Depuis son lancement en 2005 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’INDH a bénéficié à des millions de Marocains leur permettant de mieux tirer profit de leur potentiel. Ce chantier de Règne a évolué depuis son lancement pour contribuer au progrès socio-économique du Royaume.

La phase III de l’INDH, lancée en septembre 2018, est venue pour capitaliser sur ses acquis et recentrer ses programmes notamment  sur le développement du capital humain et la promotion de la condition des générations montantes.

Cette phase porte sur plusieurs axes à savoir « le rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base », « l’accompagnement des personnes en situation de précarité », « l’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » et « l’impulsion du capital humain des générations montantes ».