Célébration du 17è anniversaire de l’INDH

El Kelaâ des Sraghna – Une rencontre de communication a été organisée jeudi au siège de la préfecture de la province d’El Kelaâ des Sraghna en guise de célébration du 17è anniversaire de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) placé cette année sous le thème : « La 3è Phase de l’INDH : Approche renouvelée pour l’inclusion des jeunes ».

Présidée par le gouverneur de la province, M. Hicham Smahi et en présence notamment, du secrétaire général de la province, du président du Conseil provincial, des représentants des autorités locales, des élus, des partenaires de l’INDH ainsi que des acteurs de la société civile, cette rencontre a été marquée par la présentation d’une série d’exposés sur le bilan du programme « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » au niveau provincial.

De même, l’accent a été mis sur les activités et missions des plateformes de jeunes, outre la présentation du projet de mobilisation des terres agricoles pour les jeunes investisseurs, ainsi que de modèles de projets financés dans le cadre de ce programme.

Intervenant à cette occasion, le gouverneur de la province, a fait savoir que l’opération d’inclusion économique des jeunes constitue une problématique complexe et multidimensionnelle qui requiert des approches renouvelées, à même de tenir compte des spécificités locales, estimant que la politique de l’écoute, de l’orientation et de l’accompagnement demeure une solution exemplaire pour mieux comprendre et cerner leurs besoins.

Et de poursuivre qu’afin d’atteindre cet objectif majeur, le comité provincial de développement humain (CPDH) au niveau de la province d’El Kelaâ des Sraghna, dans le cadre du programme « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » et à travers la conclusion de partenariats multipartites, a procédé à la création de quatre plateformes de jeunes, dans l’optique de faciliter leur employabilité et de promouvoir chez eux l’esprit de l’entrepreneuriat.

Il s’agit du Centre d’appui entrepreneurial et de développement économique dont la gestion est assuré par le Conseil Régional d’Investissement (CRI) et qui vise à consolider l’écosystème entrepreneurial et à promouvoir les opportunités de création d’entreprises chez les jeunes, et le Centre d’employabilité des jeunes à Al Aataouiya dont la gestion est assurée par l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC) ayant pour mission de fournir aux jeunes des services liés à l’orientation professionnelle individuelle, des stages et l’harmonisation entre l’offre et la demande dans le marché de l’emploi, a expliqué M. Smahi.

Il s’agit également de deux Centres d’entrepreneuriat dont le premier est géré par la Fondation « Moubadara » pour les jeunes et l’entrepreneuriat, alors que le second est géré par EDF (Emerging Business Factory), a poursuivi le gouverneur, rappelant que ces deux structures visent à contribuer à l’édification et au renforcement des capacités et à l’appui financier aux nouvelles entreprises lors des étapes antérieure et postérieure à leur création, et à accompagner quelque 609 jeunes (femmes et hommes) dans la phase antérieure à la création et le financement et l’accompagnement post-création de 183 projets.

En tant qu’organes de gouvernance (comités provinciaux, et comités locaux), les partenaires et les acteurs dans le domaine du développement (élus et société civile) sont tous appelés à doubler d’effort en vue d’atteindre les objectifs escomptés, afin de consolider les acquis en matière de développement et de renforcer la cadence du travail, tout en ciblant l’efficacité dans l’exécution des programmes, a estimé M. Smahi, insistant sur la nécessité d’accorder l’importance nécessaire au programme « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes ».

De son côté, le Chef de la Division de l’Action Sociale (DAS) relevant de la province d’El Kelaâ des Sraghna, Mouhy Eddine Siraj Sani, a présenté un exposé détaillé sur le programme « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » au niveau provincial, faisant observer que les associations ont accompagné, dans le cadre de l’appui au développement de l’entrepreneuriat des jeunes, quelque 303 bénéficiaires lors de la phase antérieure à la création et 73 bénéficiaires durant la période post-création et ce, pour un montant total de 7,3 millions de DH au profit de 68 projets dont, la contribution de l’INDH a atteint 4,1 millions de DH et celle des bénéficiaires quelque 3,2 millions de DH.

Et de poursuivre que ces projets se répartissent entre les secteurs des services (55%), de l’artisanat (22%), de l’agriculture (19%) et de l’industrie (4%).

Evoquant les initiatives économiques inclusives de la préfecture de la province d’El Kelaâ des Sraghna, il a fait savoir que le nombre des demandes d’appui a atteint 1.245 et que les projets sélectionnés dans la phase préliminaire sont de l’ordre de 630 dont, 57 ont été retenus de manière définitive lors de la période 2020- 2022.

Toujours en chiffres, M. Siraj Sani a fait savoir que le nombre de candidats ayant achevé leurs stages avant la création de leurs projets a été de 208.

Par la même occasion, il a été procédé à la présentation du projet de mobilisation des terres agricoles au profit des jeunes entrepreneurs, avec un focus sur le patrimoine foncier communal dont dispose la province et qui recèle des potentialités importantes, à même de le rendre apte à accueillir des projets d’investissements diversifiés que ce soit dans le secteur agricole, ou encore ceux industriel, commercial, forestier ou minier.

Cette rencontre a été aussi l’occasion pour l’assistance de suivre des exposés exhaustifs sur les plateformes dédiées à l’employabilité et à l’inclusion économiques des jeunes, avec un accent particulier mis sur leur importance en termes de formation, d’encadrement et d’orientation des jeunes porteurs de projets.

Au terme de cette réunion, le gouverneur de la province a remis 05 trophées au porteurs de projets distingués.