Emploi: M. Sekkouri s’entretient avec des responsables européens

Marrakech – Le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, M. Younes Sekkouri, a eu, lundi à Marrakech, des entretiens avec le Commissaire européen à l’Emploi et des droits sociaux, M. Nicolas Chmit ainsi que le ministre italien du Travail et des Politiques sociales, M. Andrea Orlando, axés sur les moyens de renforcer la coopération dans les domaines de l’emploi et de la formation professionnelle.

Ces entretiens interviennent à la veille de l’ouverture des travaux de la 5ème Réunion ministérielle de l’Union pour la Méditerranée (UpM) sur l’emploi et le travail, prévue les 17 et 18 mai courant à Marrakech.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’info en continu de la MAP, M. Chmit a indiqué que ces entretiens ont constitué une occasion pour discuter des perspectives de la coopération entre la Commission européenne et le Maroc dans les domaines de l’emploi et de la formation professionnelle, saluant la politique marocaine de modernisation et de promotion de l’emploi sous toutes ses formes, ciblant l’insertion des jeunes dans le marché de l’emploi.

Et M. Chmit d’ajouter qu’il a profité de cette occasion pour visiter un établissement dédié à l’insertion des jeunes en situation difficile, à l’enseignement et à la formation en tant que questions au centre des préoccupations des politiques européennes et représentant des domaines de coopération avec le Maroc.

« Il y a plusieurs questions à partager selon de nouvelles approches vu les mutations économiques et aussi parce que nous faisons face à des défis communs, notamment ceux relatifs aux jeunes », a-t-il ajouté, relevant que l’insertion des jeunes dans le marché de l’emploi figure au rang des priorités à travers l’élaboration d’une série de projets concrets, bénéficiant du soutien de l’Union européenne (UE).

Dans une déclaration similaire, M. Andrea Orlando a qualifié ses entretiens avec M. Sekkouri de « très importants », relevant que cette entrevue a constitué une occasion pour discuter de la coopération dans les domaines de la formation professionnelle et l’insertion des jeunes dans le marché de l’emploi dans les deux pays.

« Cela est de nature à promouvoir la migration circulaire et la création de marchés communs », a-t-il ajouté, rappelant les relations historiques liant le Maroc et l’Italie.

Organisée par le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, et co-présidée par la Commission européenne à travers la Direction Générale en charge de l’Emploi et des Affaires sociales, ainsi que le ministère du Travail du Royaume hachémite de Jordanie, en présence de l’Union pour la Méditerranée, la 5ème Réunion ministérielle de l’UpM va débattre des défis pressants sur le marché du travail dans la région euro-méditerranéenne, en particulier sur la manière d’assurer à tous, surtout aux plus vulnérables, une reprise inclusive, verte, numérique et durable.

La conférence permettra de présenter l’ambition derrière la stratégie jeunesse de l’UpM, consistant à se concentrer sur les initiatives régionales pour l’employabilité des femmes et à mettre en lumière les actions de l’ONUDI pour les soutenir dans leurs efforts d’autonomisation économique.

La 4e réunion ministérielle de l’UpM sur l’emploi et le travail a eu lieu à Cascais, au Portugal, les 2 et 3 avril 2019, sous le titre « Emplois, compétences et opportunités pour tous ».