Essaouira à l’heure du 1er Forum de la femme et du développement durable

Essaouira – « Le rôle des femmes dans la valorisation de l’arganier » est le thème de la première édition du Forum de la femme et du développement durable, dont les activités se poursuivent jusqu’au 12 juin à Essaouira.

Initiée par l’Association « Basmat khair » pour les affaires sociales et la solidarité, en partenariat avec l’Association Essaouira-France, cette manifestation, lancée le 6 juin, vise à mettre en relief le rôle prépondérant et la contribution indéniable des femmes à la valorisation de cet écosystème et de cette richesse de la province d’Essaouira, et à renforcer leurs capacités notamment dans les domaines de la gestion et de la commercialisation de leurs produits.

Pour ce faire, les organisateurs ont concocté un programme varié prévoyant notamment des ateliers de renforcement des capacités des femmes porteuses de projets dans le domaine de l’entrepreneuriat social et les outils nécessaires pour le développement de l’idée d’un projet, outre une session de formation sur la gestion et la commercialisation.

Au menu figurent aussi des visites pour l’échange d’expériences au complexe social « Ibtissama » afin de s’informer de près de l’expérience de cette structure en matière d’autonomisation et d’accompagnement des femmes dans le lancement de projets spéciaux, ainsi qu’à la coopérative « la deuxième chance » en tant que l’une des coopératives pionnières à l’échelle locale dans les domaines de la gastronomie et de la pâtisserie.

L’espace « Bayt Dakira » abritera également une table ronde sur le rôle des femmes dans le renforcement de la sensibilisation et de la conscientisation à l’importance de l’arganier, avec la participation d’experts, responsables et acteurs de la société civile qui aborderont les rôles que jouent les femmes dans la préservation de l’écosystème arganier, à travers la pérennisation d’actions, de pratiques et de coutumes ayant fortement contribué à la prise de conscience de la communauté locale quant à l’importance et le rôle crucial de cet arbre endémique sur les plans environnemental et socio-économique.

Pour le président de l’association « Basmat Khair », Abdelali Salhi, ce forum s’inscrit dans le cadre des initiatives visant l’autonomisation des femmes actives dans cette filière, en oeuvrant à renforcer leurs capacités dans le domaine de la gestion et en veillant à les accompagner en matière de commercialisation qui constitue le principal défi auquel elles sont confrontées.

Ainsi, ce forum ambitionne d’engager un débat public constructif autour de l’écosystème arganier et de contribuer à la valorisation des expériences des femmes dans ce domaine, l’objectif ultime étant de contribuer à relever les défis auxquels fait face la filière sur les plans de la production et de la commercialisation.

En clôture de cette première édition, il sera procédé à l’organisation d’une rencontre de réseautage et de valorisation des expériences des femmes, avec à la clé un vibrant hommage à une dizaine de femmes pionnières dans le domaine des coopératives au niveau de la province d’Essaouira, ainsi qu’une exposition des produits de ces coopératives féminines.