Face à la magnificence des silhouettes du plasticien Nafiaa Amthqal

Essaouira – Trônant avec majesté sur les cimaises de la Galerie du Sud, sise rue Laalouj, en plein cœur de l’ancienne médina de la ville d’Essaouira, des œuvres de Nafiaa Amthqal, chargées de non-dits, laissent le visiteur dès l’entrée dans cet espace magique, plonger dans un univers poétique et mystérieux incarné par ces silhouettes anonymes et ces visages énigmatiques peints avec dextérité par cet artiste-peintre.

Des portraits qui, certes à première vue, suscitent « ambiguïté » et « perplexité » chez le visiteur lambda. Toutefois, cette impression passagère se dissipe rapidement pour se retrouver face à des toiles qui incitent à libérer l’imaginaire et à creuser dans son propre vécu quotidien pour entrer en communication avec des personnages inconnus mais combien attachants.

Des œuvres exceptionnelles qui incarnent sans ambages la marque, le grand talent et la maîtrise d’art dont jouit cet artiste autodidacte, natif d’Essaouira. Elles restituent de longues années d’expérimentation de techniques et de quête de soi afin de peaufiner son propre style.

En effet, des années de cheminement artistique ont conduit Nafiaa Amthqal à une période de transition vers le style abstrait. Il explore à travers ses peintures son environnement, et communique dans ses œuvres par le biais de ses propres codes picturaux, basés sur un langage en constante évolution.

Ce plasticien souiri, dont la première exposition remonte à 1993 dans la cité des Alizés, fait usage désormais de l’acrylique sur toile comme en témoigne l’exposition, somme toute exceptionnelle, qui se tient à la Galerie du Sud, d’où se dégage la présence humaine.

Habité par un fantastique talent, de l’avis de plusieurs artistes et critiques d’art, Nafiaa Amthqal privilégie souvent l’anonymat, mais la MAP est allée à sa rencontre à ladite galerie.

« Je ne mets pas de traits à mes personnages pour, d’une part, préserver leur identité et leurs spécificités et, d’autre part, pour laisser la place à l’imagination de l’interlocuteur », a-t-il déclaré à « M24 », la chaîne télévisée d’information en continu de la MAP.

« L’interlocuteur se trouve ainsi devant des portraits qui dégagent des émotions de sécurité, de quiétude et d’affinité réciproque et l’invitent à faire irruption dans leur monde, sans aucunement le mettre mal à l’aise », explique-t-il.

Evoquant la thématique sur laquelle il travaille, Nafiaa Amthqal relève qu’il s’agit essentiellement de personnages qui relèvent de l’imaginaire, parfois de la réalité, mais dont il veille à ne pas dévoiler l’identité.

Il n’a pas caché son admiration pour l’acrylique, sa matière de prédilection qui l’aide à mieux traduire ses idées en œuvres picturales.

C’est ce qui fait en quelque sorte la particularité et la singularité de l’art que présente cet artiste, qui a démarré sa carrière en tant que calligraphe et su au fil des années développer son expérience en opérant une transition exceptionnelle vers le symbolisme.

Une expérience à forte charge visuelle et contemporaine qui se démarque et sort de l’ordinaire, souligne de son côté, l’artiste-peintre, Mohamed Mountassir, dans une déclaration similaire.

La couleur est présente avec force, notamment comme fonds de la toile, a-t-il ajouté, expliquant que les portraits que proposent Nafiaa Amathqal impliquent chaque interlocuteur et l’incitent à libérer son imagination pour apporter sa touche personnelle en complétant les traits et les détails de ces portraits, selon sa propre lecture en mettant à contribution son vécu et son expérience.

M. Mountassir n’a pas manqué de mettre en avant l’énergie créative débordante qui anime Nafiaa Amthqal, qui représente une source inépuisable d’inspiration et de fierté sur le plan artistique pour Essaouira, dont la notoriété en tant que carrefour interculturel par excellence n’est plus à démontrer.

Commentant l’expérience de M. Amthqal, l’expert en art contemporain et historien d’art, Michel Bohbot, a mis en relief « cette capacité de Nafiaa à poser la lumière, à la faire naître et à la diffuser sans que l’on ne sache jamais comment. Fluidité de la touche qui glisse, caresse, effleure la surface et laisse cependant sa trace ».

« Les matériaux, acrylique ou pigments rares, sont pour beaucoup dans cette magie, dans cette perfection et dans ce rendu unique qui contribue au succès et à la renommée de l’artiste », souligne-t-il.

L’art de Nafiaa « est tout en entier dans son écriture et sa manière déjà classique et reconnaissable, qui s’entendent avec brio à nous dérouler et nous perdre pour mieux nous éblouir. C’est sans contexte la marque patente de son grand talent », a-t-il poursuivi.

Pour découvrir la magie des œuvres de cet artiste, habité par un certain mystère et un fantastique talent, qui surgissent dans de magnifiques toiles, rendez-vous donc à la galerie du Sud dans l’ancienne médina d’Essaouira !.