Formation au profit des femmes harakies

Safi – Une session de formation portant sur le renforcement de la représentativité des femmes au sein des conseils élus locaux et régionaux, a été organisée samedi à Safi, au profit des conseillères communales du parti du Mouvement Populaire (MP).

Cette session de formation, la huitième du genre, s’insère dans le cadre d’un cycle de formation organisé dans nombre de provinces du Royaume, par le MP, en partenariat avec le Fonds de soutien à l’encouragement de la représentativité des femmes.

Ouvrant les travaux de cette rencontre de communication et de sensibilisation, Mme Fatima Kalima Mazi, cadre et militante au sein de cette formation politique, a mis l’accent sur l’importance d’agir, la main dans la main, afin de renforcer les compétences des femmes, de mobiliser les moyens nécessaires pour promouvoir leur leadership et les encourager à s’impliquer davantage dans la gestion de la chose locale.

Elle a dans ce sens, appelé les militantes du parti au niveau de la province de Safi à rester mobilisées et à doubler d’efforts afin de contribuer efficacement au processus de développement que connait le Royaume, tout en promouvant le principe de l’égalité des genres ainsi que leur participation à la vie publique.

De son côté, M. Adil Sbaï, député parlementaire du MP, a rappelé le contexte général dans lequel intervient cette session de formation et qui illustre, si besoin est, la dynamique que connait cette formation politique, notant que l’objectif de ce conclave est d’encourager et consolider la représentativité des femmes au sein des instances élues.

Cette session de formation offre également l’opportunité d’établir un contact direct avec les conseillères communales de Safi, de manière à les inciter à asseoir les bases d’une communication permanente et une action agissante entre elles et avec les citoyens en prônant une approche basée sur l’écoute et la proximité et ce, conformément aux orientations du MP visant à renforcer la démocratie et la bonne gouvernance dans notre pays.

Dans la foulée, il a mis en relief, chiffres à l’appui, les grands résultats obtenus et tout le travail accompli par les femmes harakies au niveau de la province de Safi, les appelant à davantage de détermination et d’engagement afin de renforcer leur présence dans les instances élues et contribuer ainsi, à gérer de manière efficace la chose locale.

M. Sbaï a exhorté les conseillères communales harakies à davantage d’interaction positive avec les citoyens afin d’être en mesure de répondre à leurs besoins et attentes.

Cette rencontre a été aussi l’occasion de passer en revue nombre de contraintes et de difficultés qui privent les femmes notamment, dans le monde rural de bénéficier d’un meilleur accès à différents secteurs économique et social, avec un focus sur les efforts déployés au Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour accorder à la femme toute la place qu’elle mérite, à travers la lutte contre toutes les formes de discrimination basées sur le genre, et la promotion et l’élargissement de ses acquis et droits ainsi que de ses libertés fondamentales, en accélérant la mise en application des dispositions de l’article 19 de la Constitution.

Par la même occasion, les conseillères communales harakies ont été conviées à suivre un exposé détaillé présenté par Mme Khadija Rebbah, experte internationale en égalité des genres sur « le renforcement de la représentativité des femmes au sein des instances élues », avec un focus sur les mécanismes et moyens à mettre en oeuvre pour atteindre cet objectif.

Dans ce cadre, Mme Rebbah a mis l’accent sur la relation corollaire entre démocratie représentative et celle participative, estimant qu’il s’agit là d’un enjeu majeur nécessitant la fédération des efforts de tous et l’engagement d’une réflexion commune, afin de permettre à la femme de s’acquitter pleinement de ses missions et d’apporter efficacement sa contribution aux efforts engagés pour le Royaume en matière de développement et ce, en application des orientations du Nouveau Modèle de Développement, ainsi que des Hautes Instructions Royales visant la promotion des conditions de la gent féminine.

Ell s’est dite aussi heureuse et honorée de pouvoir échanger avec les conseillères communales de Safi, une ville historique connue par le militantisme avérée de ses femmes.

Quant aux autres intervenantes, elles étaient unanimes à louer l’initiative du parti du MP d’organiser cette session de formation, qui permettra de renforcer les compétences des femmes élues en matière de gestion, d’échange des expériences, et de discussions de certaines questions d’intérêt commun.