Hanane Mabrouk, un engagement au féminin pour la gestion de la chose locale

Youssoufia – Fraichement réélue présidente du Conseil Communal de Youssoufia au terme des élections communales du 8 septembre dernier, Mme Hanane Mabrouk se veut l’illustration de l’engagement au féminin pour la gestion de la chose locale, et de l’adhésion aux multiples efforts visant à asseoir les bases du développement durable tant souhaité.

L’action politique, avec une touche à la fois sociale et humaine basée sur la proximité du citoyen et l’écoute de ses attentes et de ses doléances, n’est pas étrange à Mme Hanane Mabrouk qui est la première présidente dans toute l’histoire du Conseil communal de Youssoufia.

Cette native de Youssoufia, malgré sa jeune expérience dans le domaine politique, a su briller en peu de temps, sachant qu’elle a fait ses premiers pas politiques en 2009, au sein de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), puis en tant que conseillère communale en 2015, avant de poursuivre son parcours en occupant le poste de vice-présidente du Conseil en 2020, puis élue, sous la bannière du Parti Authenticité et Modernité (PAM), en tant que présidente de la commune de Youssoufia en 2021.

Un parcours politique semé, certes, de difficultés et de défis à relever, notamment face aux aspirations et attentes grandissantes de la population, mais aussi de belles réalisations comme préfère le souligner cette professeure de l’enseignement primaire à l’origine, dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP.

« Avant mon élection en tant que présidente du Conseil communal de Youssoufia (communales de 2021), j’ai passé l’année dernière à la tête de cette même instance élue. Un passage qui m’a permis de s’arrêter sur nombre de difficultés et de défis à relever, mais aussi de réaliser de belles choses », a dit cette mère de famille, faisant part de sa grande fierté de cette courte expérience qui a eu un grand écho auprès des habitants de sa ville natale.

Dans son action quotidienne, Mme Mabrouk préfère être toujours si près des citoyens, à échanger avec eux, à écouter et entendre leurs attentes et aspirations, à partager avec eux leurs souffrances, mais aussi leur joie collective, une démarche qui ne lui est pas difficile, notamment grâce à son sens du travail collectif et son penchant pour l’action associative, aux côtés d’une société civile locale si jeune, dynamique et motivée.

Tout en rappelant le contexte particulier dans lequel s’est déroulé le triple scrutin du 8 septembre dernier, marqué par la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), elle a tenu à indiquer que ces élections se sont déroulées dans d’excellentes conditions et avec toute la transparence requise, chose ayant permis l’émergence d’une majorité cohérente au sein du Conseil englobant des membres issus de plusieurs formations politiques, avec comme toile de fond, l’engagement de tous à concevoir des programmes « réalistes » et « aptes » à être mis en exécution et à insérer dans le plan d’action de la commune.

« Notre ambition est de rester proches des citoyens et d’agir en vue de la concrétisation dans les faits, de programmes tenant compte de la réalité, et qui répondent aux attentes des habitants de la ville de Youssoufia », a-t-elle enchaîné, notant que dans le cadre de sa démarche, le Conseil communal œuvrera à établir des partenariats agissants que ce soit avec le Conseil provincial ou le Conseil de la région Marrakech-Safi.

« Nous avons des idées et des projets qui nécessitent qu’on agit en vue de les restructurer, de mener les études y afférentes, et d’accomplir les procédures légales requises pour les traduire sur le terrain et garantir, ainsi, leur succès pérenne », a expliqué Mme Mabrouk, mettant en relief la priorité qui sera accordée à l’association des jeunes, des femmes et des acteurs de la société civile à la gestion de la chose locale, selon une vision et une démarche concertées et participatives.

L’objectif est de tirer profit de l’expérience et du dynamisme d’une équipe jeune et déterminée à apporter sa contribution à l’ensemble des efforts de développement menés, depuis des années, au niveau de la ville de Youssoufia, s’est félicitée Mme Mabrouk, émettant le vœu de voir les femmes s’adonner plus à l’action politique et s’inscrire à l’ensemble des chantiers visant le développement de la ville.

Dans la foulée, elle a fait part de sa grande joie de voir l’actuel conseil communal de Youssoufia compter parmi ses rangs 12 femmes, dont sa présidente sur un total de 31 sièges qui composent cette instance élue, notant que la gent féminine, que ce soit dans le domaine de la politique ou autres, ne ménage aucun effort pour prouver sa capacité à assumer pleinement la responsabilité qui lui incombe et à honorer ses engagements.

« Avec l’actuelle composition du Conseil, je fonde de grands espoirs sur notre capacité à booster davantage tous les efforts de développement engagés à l’échelle locale », a dit M. Mabrouk, exprimant, en guise de conclusion, ses vifs remerciements aux autorités locales et à l’ensemble des acteurs et partenaires engagés pour le développement de la ville et l’épanouissement de ses habitants.

A rappeler que Mme Mabrouk a été réélue présidente du Conseil communal de Youssoufia en remportant 17 voix des 31 membres (dont 11 femmes) que compte cette instance élue.