INDH: 424 projets programmés pour un coût de 227 MDH

Safi – Quelque 424 projets ont été programmés ou réalisés dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans la province de Safi, au cours de la période 2019-2022, pour un coût global de 227,14 millions de DH (MDH).

Ces données ont été présentées lors d’une réunion du Comité provincial de développement humain (CPDH) de Safi présidée par le Secrétaire général de la province, et destinée à l’examen de l’état d’avancement des projets en cours de réalisation, l’examen et l’approbation des projets proposés dans le cadre du programme de l’INDH au titre de 2022, en plus de l’approbation de conventions avec les associations de fournisseurs de services relatives au programme d’amélioration des revenus et l’inclusion économique des jeunes.

S’agissant du programme 1 de la Phase III de l’INDH relatif au « Rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base » dans les territoires sous-équipés, 14 projets ont été programmés pour un coût global de 6,59 MDH, auquel l’INDH a contribué à hauteur de 6,29 MDH.

Ces projets ont concerné la construction d’une maison de maternité à la commune rurale Bouguedra, l’acquisition de 06 ambulances médicalement équipées, une unité mobile de dépistage du cancer des seins, une voiture réfrigérée pour le transport des vaccins au profit des centres de santé relevant de la province, en plus d’équipements médicaux et hospitaliers pour les centres de santé et maisons de maternité.

Concernant le programme 2 relatif à l’accompagnement des personnes en situation de précarité, quelque 104 projets ont été programmés au profit des 11 catégories ciblées pour un coût global de 41,79 MDH auquel l’INDH a contribué à hauteur de 41,40 MDH.

Les projets programmés concernent la création de deux centres d’hémodialyse à Jemaâ S’haim et Hrara, l’équipement d’un centre d’hémodialyse à l’hôpital Mohammed V, la construction d’un centre d’addictologie, en plus de projets ciblant les personnes âgées sans ressources, les personnes en situation de rue, et les personnes atteint de troubles mentaux, les enfants en situation de rue, les femmes en situation difficile et les personnes en situation de handicap.

Il s’agit aussi de la création et équipement d’une maison dédiée aux personnes âgées, la mise à niveau de Dar Bir wa Ihssane à Safi, la réhabilitation et l’équipement de certains centres sociaux dédiés aux femmes en situation difficile, aux enfants autistes et enfants abandonnés, la création d’une centre social dédié aux personnes en situation de handicap dans la commune de Sidi Tijji, un centre social multifonctions dans la commune Moul Bergui, en plus de la contribution de l’INDH dans les dépenses de gestion des établissements de protection sociale en vue de garantir la continuité et la qualité des services.

S’agissant du programme 3 se rapportant à l' »Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes » visant à contribuer à développer l’employabilité des jeunes à travers une meilleure adéquation entre les qualifications et les besoins du marché du travail, et accompagner le développement de projets innovants et contribuer à leur financement, dans le cadre de partenariats conclus avec les associations de fournisseurs de services, le nombre de projets présentés par lesdites associations s’élève à 166 projets bénéficiant à 190 jeunes pour un coût global de 30,4 MDH auquel l’INDH a contribué à hauteur de 17,27 MDH.

Pour ce qui est du programme 4 relatif à l »Impulsion du capital humain des générations montantes », quelque 140 projets ont été programmés pour un coût global de 148,42 MDH auquel l’INDH a contribué à hauteur de 143,69 MDH.

Ces projets, dont le nombre de bénéficiaires s’élève à 199.924, concernent le préscolaire à travers la création, l’équipement et la gestion de 262 unités durant 2019-2022 dans les différents territoires de la province, pour un coût global de 71,26 MDH financés par l’INDH.

S’agissant du soutien à la santé de la mère et de l’enfant, le nombre de projets programmés et réalisés s’élève à 49 pour un coût global de 20,17 MDH auquel l’INDH a contribué à hauteur de 19,37 MDH.

Ces projets se rapportent à l’acquisition d’une unité médicale mobile de colposcopie et d’échographie, la mise à niveau et l’équipement de certains centres de santé, des maisons d’accouchement, et l’acquisition de 16 ambulances médicalement équipées, la création, l’équipement et l’extension de certaines maisons de maternité et le soutien des dépenses de leur gestion.

S’agissant de l’axe de soutien à la scolarisation, le nombre de projets programmés s’élève à 85 projets ayant concerné le soutien de la scolarisation et la lutte contre l’abandon scolaire pour un coût global de 51,56 MDH, auquel l’INDH a contribué à hauteur de 47,36 MDH.

Les projets programmés se rapportent à la création de 03 maisons de l’étudiant et de l’étudiante (Dar attalib et dar attaliba), la mise à niveau et l’équipement de certaines maisons d’étudiants et d’étudiantes, le renforcement de la flotte du transport scolaire avec l’acquisition de 48 nouveaux bus de transport scolaire, l’amélioration des indicateurs de santé scolaire à travers l’acquisition de matériel auditif et visuel au profit des élèves issus du milieu rural en plus du lancement du programme de soutien scolaire au profit de 3.636 élèves du monde rural.

Les projets approuvés dans le cadre de l’INDH au titre de 2022 concernent les programmes de « Rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base » dans les Territoires sous-équipés avec 01 projet relatif à l’équipement de cantines scolaires en milieu rural pour un coût global de 0,18 MDH, l’accompagnement des personnes en situation de précarité avec la programmation de 04 projets pour une enveloppe budgétaire de 0,8 MDH au profit des patients atteint d’insuffisance rénale, les femmes en situation de précarité, les enfants en situation de rue, les jeunes sans-abri et les personnes à besoins spécifiques.

S’agissant du programme 3 relatif à l' »Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes », le nombre de projets présentés par les associations fournisseurs de services s’élève à 45 projets, dont 38 projets ont été approuvés pour un coût global de 7,31 MDH auquel l’INDH a contribué à hauteur de 4,02 MDH.

Par la même occasion, il a été procédé à la présentation des projets proposés dans le cadre de l’accompagnement des chaines de valeur à forte employabilité relatives aux coopératives, les sociétés et les groupements d’intérêt économique (GIE), actifs depuis au moins 2 ans dans les filières de lait, le textile, les Plantes aromatiques et médicinales, l’écotourisme, ainsi que la valorisation des produits halieutiques en plus du lancement prochain de candidatures pour des appels à projets dans d’autres chaines de valeurs telles que l’arganier, l’olive et le coding (programmation informatique).

Le nombre de projets proposés s’élève à 131, dont 43 ont été approuvés, pour un coût global de 15,4 MDH auquel l’INDH a contribué à hauteur de 8,85 MDH.

Par la même occasion, le CPDH a approuvé des conventions conclues avec les fournisseurs de service pour l’accompagnement de 252 jeunes durant la phase de la pré-création et 76 jeunes pour le financement de leurs projets durant la phase post-création dans le cadre de l’INDH.

S’agissant de « l’Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes », le nombre de projets programmés s’élève à 06 projets pour un coût global de 12,63 MDH financé par l’INDH.

Ces projets ont concerné l’équipement et la gestion d’unités du préscolaire, la mise à niveau de maisons d’étudiants et maisons d’étudiantes ainsi que le soutien des dépenses de gestion de la maison de maternité à Bouguedra.