INDH : Inauguration de la première étape de la foire de l’entrepreneuriat

Essaouira – La première édition de la foire de l’entrepreneuriat, une initiative dédiée à faire la lumière sur les projets et les réalisations accumulées dans le cadre du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), a été inaugurée jeudi à Essaouira.

Initiée par la Fondation de Recherche, de Développement et d’Innovation en Sciences et Ingénierie (FRDISI), en partenariat avec l’INDH, cette étape d’Essaouira, dont l’inauguration s’est déroulée en présence du Conseiller de SM le Roi et Président Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, M. André Azoulay, du gouverneur de la province, M. Adil El Maliki, du président délégué de la FRDISI, M. Hicham Madroumi, du secrétaire général de la préfecture, des chefs de services extérieurs et des représentants des autorités, marque le lancement de cette manifestation, qui sillonnera trois mois durant (du 27 octobre au 20 janvier) plusieurs provinces et préfectures du Royaume à raison d’une dizaine de jours par étape.

A cette occasion, un salon été aménagé avec la participation d’une quarantaine de petites entreprises et de coopératives, bénéficiaires de projets financés dans le cadre de ce programme de l’INDH, représentant différentes provinces et préfectures du Royaume (Essaouira, Oued-Eddahab, Aousserd, Chichaoua, Youssoufia, Rehamna, Béni Mellal, Fqih Ben Salah, Sidi Bennour, Mohammedia, Tanger-Assilah, Larache et Chefchaouen).

Dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée d’information en continu de la MAP, M. Madroumi a expliqué que cette foire vise à faire la lumière sur ces projets et à permettre aux visiteurs de découvrir les compétences dont regorge la province, ajoutant que ce salon ambitionne aussi de donner un coup de pouce à ces coopératives et porteurs de projets, notamment en matière de commercialisation de leurs produits et de leurs créations.

Il a également mis en avant la volonté et le talent de ces jeunes (hommes et femmes) bénéficiaires de ce programme de la phase III de l’INDH, lancée par SM le Roi Mohammed en 2019, relevant que cette initiative, qui intervient dans le cadre de l’axe inhérent à l’entreprenariat, n’est que le début en perspective de l’organisation d’une série de salons modèles à travers le Royaume.

De son côté, le chef de la Division de l’Action sociale (DAS) à la préfecture d’Essaouira, M. Abdessamad Khairi, a précisé que cette foire connaît la participation d’une quarantaine d’auto-entrepreneurs, de petites entreprises et de coopératives, dont une vingtaine représentent la province d’Essaouira, précisant que ce salon est marqué par une forte présence des femmes bénéficiaires de ce programme (24 au total).

Cette foire ambitionne de valoriser les produits de ces porteurs de projets et de les aider en matière de commercialisation, a-t-il dit, ajoutant que divers secteurs sont représentés (apiculture, industrie, industrie alimentaire et artisanat).

Auparavant, M. Medroumi a présenté, chiffres à l’appui, un exposé axé sur les principales réalisations du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes, avant la projection d’une capsule vidéo dans laquelle des porteurs de projets dans la province d’Essaouira ont fait part de leur gratitude à la Fondation pour l’accompagnement et l’encadrement dont ils ont bénéficié pour le lancement de leurs entreprises, tout en se félicitant de ce programme ambitieux de l’INDH qui leur a permis de réaliser leur rêve d’accéder au monde de l’entrepreneuriat.