Journée d’étude sur la mise à niveau du site archéologique d’Aghmat

Commune d’Aghmat (province d’Al-Haouz) – « La cité médiévale d’Aghmat : la sauvegarde et la valorisation » est le thème d’une journée d’étude organisée, vendredi à la commune d’Aghmat (province d’Al Haouz), à l’initiative de la Direction régionale de la culture à Marrakech-Safi.

Organisée en partenariat avec la Conservation des sites Aghmat et Tinmel dans le cadre du « Mois du Patrimoine », cette rencontre, qui a connu la participation d’une pléiade d’architectes, experts de l’archéologie en plus de représentants de la société civile et les autorités locales, a été marquée par l’inauguration d’une exposition artistique et technique au site d’Aghmat réalisée par les étudiants de l’Ecole nationale d’architecture (ENA) de Marrakech.

Lors de cette journée d’étude, il a été procédé à la présentation du projet d’étude architecturale des sites d’Aghmat et de Tinmel, dédié au volet de la restauration, la valorisation et la mise à niveau.

Les participants à cette rencontre ont relevé l’importance historique de ce site en tant que cité marocaine médiévale dotée d’une histoire riche de composantes immatérielles, dont l’architecture.

Les intervenants ont aussi souligné que la mise à niveau de ce site exige de le sécuriser et de l’entourer de clôture, et de la mise en place d’une infrastructure dédiée à l’accueil, en plus de la création de circuits touristiques avec une signalisation au sein du site et à l’extérieur, ce qui est de nature à renforcer l’attractivité du site.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’info en continu de la MAP, la conservatrice des sites de Aghmat et Tinmel, Mme Nadia Bourkadi, a souligné que cette journée d’étude constitue une occasion pour découvrir le site et mettre en exergue les contraintes dont fait face le projet d’étude architecturale de ce site, qui s’étend sur 3.000 m2.

Et de relever que la réussite du projet de valorisation et de mise à niveau de ce site est tributaire de la fédération des efforts de tous les partenaires.

Dans une déclaration similaire, l’enseignant-chercheur à l’ENA de Marrakech, M. Mohamed Belmajad, a souligné que ce site représente un modèle architectural qui mérite d’être étudier par les étudiants de l’ENA, vu ses reliefs, décors et formes architecturales  et les modes de construction se basant sur des matières naturelles.

Et de faire remarquer que la visite de ce site a offert l’opportunité aux étudiants pour réaliser des tableaux comportant des dessins architecturaux du site et des prototypes s’inspirant de la construction et de ses formes.