La Fédération des syndicats démocratiques tient son Conseil national

Marrakech – La Fédération des syndicats démocratiques (FSD) a tenu, dimanche à Marrakech, son Conseil national sous le signe de la poursuite de la lutte et de l’action unie pour la défense des droits et la préservation des acquis.

Les travaux de cette réunion ont été marqués notamment par la présentation et l’approbation des rapports moral et financier du bureau central au titre de la période 2019-2021, ainsi que du projet d’une plateforme organisationnelle en perspective de la tenue du congrès de la fédération, et la constitution de son comité préparatoire.

Présentant le rapport moral, le secrétaire général de la FSD, M. Mustapha Mrizak a relevé que le Conseil national ne s’est pas réuni depuis longtemps, en raison de la conjoncture qu’a vécue le monde, en général, et le Maroc, en particulier, et des mesures sanitaires en vigueur face à la pandémie de la Covid-19, dont les conséquences sociales se font toujours sentir.

« Notre pays doit tirer les enseignements de cette crise épidémiologique pour repenser les politiques publiques et miser sur les principaux secteurs publics qui ont fait preuve de leur importance », a-t-il estimé.

M. Mrizak s’est également attardé sur l’état des lieux des services sociaux (santé, éducation, emploi, …) ainsi que sur le pouvoir d’achat des citoyens.

D’autre part, la Fédération a souligné, dans un communiqué final ayant sanctionné les travaux de cette réunion, que les membres du Conseil se félicitent des efforts de l’État et des nouveaux acquis accumulés dans le dossier de l’intégrité territoriale du Royaume, affirmant que « l’évolution de ce processus ne peut être réalisée qu’à travers le renforcement des fondements de l’Etat social et la consécration effective de l’Etat de droit ».