La journée mondiale du tourisme célébrée par les professionnels

Marrakech – Une rencontre avec les professionnels du secteur touristique a été organisée mardi à Marrakech, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du tourisme et ce, à l’initiative de la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services (CCIS)- Marrakech-Safi.

Initiée en partenariat avec la Délégation Régionale du Tourisme, le Conseil Régional du Tourisme (CRT) et l’Association Régionale de l’Industrie Hôtelière, cette rencontre marquée du sceau de la créativité, de la solidarité et de l’innovation, a été placée sous le thème « Repenser le tourisme ».

« Le thème retenu pour cette rencontre revêt une importance particulière, après trois ans d’interruption en raison de la crise sanitaire due au nouveau coronavirus et ses effets néfastes sur le secteur », a souligné le premier vice-président de la CCIS- Marrakech- Safi, M. Abdelmoula Ballouty, dans une allocution de circonstance.

Après avoir souligné que les politiques actuelles ont montré leurs limites et ne ne permettent guère un développement durable du tourisme, M. Ballouty a  appelé à fédérer les efforts de tous pour faire face aux défis futurs et stimuler la créativité. La finalité, a-t-il expliqué, est de remédier aux faiblesses structurelles du secteur touristique.

Dans ce sens, il a exhorté les parties concernées à examiner les moyens à même de réaliser un tourisme durable capable de relever les défis sanitaires, environnementaux et économiques, à faire montre d’un esprit d’innovation et de coopération, et à planifier un avenir meilleur dans le cadre d’une démarche participative entre les professionnels, la société civile et tous les partenaires.

Pour sa part, M. Marouane Chouyoukh, président du Conseil Provincial du Tourisme (CPT) d’Al Haouz et président de la Commission du Tourisme à la CCIS-MS, a relevé que le tourisme dans la région Marrakech-Safi est un secteur structuré et à forte valeur ajoutée, qui recèle un immense potentiel de développement durable, ce qui permet de renforcer son positionnement.

Par la même occasion, il a rappelé que la Commission Régionale Unifiée d’Investissement (CRUI) de Marrakech-Safi a approuvé 17 projets dans le secteur du tourisme pour les années 2020 et 2021 et plus de 20 projets au cours de l’année 2022, soulignant la nécessité de réinventer le secteur et de créer de nouveaux programmes, ainsi que des offres diverses marquée du sceau de la créativité, de la coopération.

L’objectif est de parvenir à une meilleure adaptation du secteur aux nouvelles réalités, afin de maintenir les emplois dans ce secteur qui a été fortement touché par la pandémie du nouveau coronavirus, a-t-il enchainé.

Mettant en exergue l’importance de la région Marrakech-Safi en tant que destination touristique mondiale par excellence, M. Chouyoukh a plaidé pour le développement d’un produit touristique écologique, afin de devenir une locomotive du développement touristique et un levier économique permettant la création de multiples opportunités d’emploi.

De son côté, le Délégué Régional du Tourisme, M. Mouhsine Chafaï El Alaoui, a passé en revue les projets mis en place pour renforcer l’attractivité de la destination Marrakech, avec un focus sur les mesures prises pour développer les activités touristiques, ainsi que les mécanismes de soutien financier mis à la disposition des établissements hôteliers.

Il a également jeté la lumière sur les projets programmés pour renforcer les infrastructures du secteur touristique, citant à titre d’exemple, l’aménagement d’un ensemble de circuits et sites touristiques, notamment la station d’Oukaimeden selon les normes internationales, ainsi que d’autres projets dans les provinces de Rehamna et de Chichaoua dans le cadre de l’encouragement du tourisme de montagne.

M. Taoufiq Aboudia, Directeur de l’incubateur Emerging Business Factory (EBF), a relevé que cette rencontre, qui a réuni tous les acteurs économiques dans la région, offre une occasion pour échanger les idées et proposer de nouvelles recommandations pour développer le tourisme, d’autant plus que le secteur a connu des années difficiles en raison de la pandémie.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, M. Aboudia a appelé toutes les parties concernées à participer à un nouveau départ pour parvenir à un développement touristique durable, et à intégrer les objectifs fixés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans le tissu économique national.

Lors de cette rencontre, les débats ont porté sur différentes thématiques, liées principalement aux « nouvelles opportunités pour le développement du secteur touristique dans la région Marrakech-Safi », « le tourisme durable : perspectives de développement » et « les programmes gouvernementaux pour un nouveau départ du secteur touristique ».