La Médersa de Ben Youssef, un joyau architectural emblématique

Par : Fouad BENJLIKA-
Marrakech – La Médersa de Ben Youssef de Marrakech, qui a rouvert ses portes récemment au public, après près de quatre ans de travaux de restauration et de mise en valeur, constitue un joyau architectural emblématique, qui illustre éloquemment la magnificence de la civilisation millénaire du Royaume.

Édifié sur une superficie de près de 1.680 m2, au cœur de l’ancienne médina de Marrakech, ce joyau architectural d’une rare beauté, se dresse en témoin d’une étape rayonnante et si passionnante de l’histoire séculaire du Royaume.

Cette Médersa dont la construction fut achevée en 1565 sous le règne du Sultan Saâdien Abdellah Al Ghalib, fut durant plus de quatre siècles, un foyer d’accueil pour les étudiants en quête de connaissances et du savoir dans diverses sciences, notamment en théologie.

Cet édifice qui se caractérise par la diversité de ses décors et ses couleurs au point d’être une véritable œuvre architecturale originale, se compose d’une Cour décorée d’un bassin d’eau à deux jets en bronze.

Dans ses ailes se trouvent des couloirs avec de hauts plafonds portant les chambres de l’étage supérieur, alors que du côté sud de cette médersa, se dresse une salle de prière.

Quant au Mihrab, il révèle un ornement magnifique, alors que les Salles donnent sur une grande Cour.

Sur le plafond des couloirs, des ouvertures destinées à la ventilation et à l’éclairage ont été aménagées, alors qu’au rang des matériaux originaux utilisés pour la construction et la décoration de cette Médersa figurent le bois de Cèdre en provenance de l’Atlas, le marbre acheminé d’Italie, ainsi que le gypse et le Zellij, deux activités authentiques dans lesquelles, les Maâlems de l’époque ont excellé et donné de leur mieux.

Site emblématique incontournable dans le circuit touristique de la Cité ocre, la Médersa de Ben Youssef est devenue, au fil du temps, aux côtés d’autres monuments et sites historiques de la ville, une « adresse » pour les touristes marocains et étrangers, notamment ceux en quête d’authenticité et à la découverte de la magie et de la splendeur de l’architecture arabo-islamique et andalou.

C’est dire que la Médersa de Ben Youssef de par son architecture splendide et la diversité des matériaux utilisés dans sa construction, reflète clairement la richesse et la diversité du patrimoine architectural du Royaume.

Les travaux de restauration de ce site culturel et cultuel, dont le lancement a été donné par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en 2017, ont grandement contribué à la valorisation et à l’augmentation du nombre des visiteurs de ladite Médersa.

D’un coût global de 61 millions de DH, les travaux de restauration de la Médersa de Ben Youssef ont été réalisés par le ministère des Habous et des Affaires islamiques, dans le cadre d’un programme destiné à la préservation du patrimoine historique de l’ancienne médina de Marrakech.

Ce projet visant la consolidation et la promotion de la vocation touristique et la dimension internationale de la Cité ocre, témoigne de l’engagement sans faille de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à préserver le patrimoine culturel et civilisationnel de villes impériales du Maroc, et de permettre aux Médersas de retrouver leur lustre d’antan en matière de diffusion et de promotion des valeurs de l’Islam tolérant et du juste milieu, tel que basé sur les principes de tolérance et de d’ouverture sur autrui.

La réouverture tant attendue de la Médersa de Ben Youssef, l’un des plus importants monuments historiques au Maroc en général; et à Marrakech en particulier, s’est accompagnée d’une grande affluence des touristes aussi bien marocains qu’étrangers.

Cette affluence, qui peut atteindre jusqu’à un millier de visiteurs par jour, est palpable durant les weekends, en raison de la reprise progressive de l’activité touristique dans la première destination touristique du Royaume, après plus de deux ans de morosité en raison des répercussions négatives de la Covid-19 sur nombre d’activités.

Dans une déclaration à M24, la chaine télévisée de l’information en continu de la MAP, le Nadhir des Habous à Marrakech, M. Ahmed Ghannami, a souligné que la Médersa de Ben Youssef est l’un des plus importants monuments historiques au Maroc, qui témoigne de la magnificence de l’art et de l’architecture marocaine si singulière.

Dans ce cadre, M. Ghannami a relevé que la Médersa de Ben Youssef, qui assumait, autrefois, un rôle important en matière de diffusion des sciences et du Savoir, puise sa force dans une architecture d’une grande cohérence, ainsi que dans la diversité des matériaux utilisés dans la construction de ce monument.

Jean Christophe et Valentine, deux touristes français, n’ont pas manqué, pour leur part, d’exprimer leur admiration pour l’architecture très inspirée et le travail très précis et pointu des Maâlems et artistes de l’époque, notant que la visite de cette médersa, qui s’acquittait d’un rôle important en matière de diffusion des sciences et du savoir, leur a permis de se rapprocher et de mieux comprendre le fonctionnement des Médersas et de l’enseignement des sciences et des connaissances islamiques et du Coran au Maroc.

Ce chef-d’œuvre architectural par excellence, qui reflète la splendeur et l’authenticité de la civilisation marocaine millénaire, mérite d’être visité et revisité, ont-ils ajouté.

La Médersa Ben Youssef de Marrakech a été sélectionnée « Meilleur Choix 2017 » par « Lianorg », un site Web d’informations touristiques qui offre les informations de voyage les plus complètes aux touristes asiatiques.

De même, une photo de la Médersa prise par le photographe japonais, Takashi Nakagawa a été classée première dans la catégorie des « Villes 2016 » pour le concours « Voyage » de « National Geographic ».