La mise en œuvre des guichets uniques requiert le renforcement des capacités

Marrakech – L’accélération de la mise en oeuvre des guichets uniques dans les pays africains requiert le renforcement des capacités des parties prenantes, ont souligné les participants à la 8è Conférence internationale des Guichets Uniques, dont les travaux ont pris fin mercredi à Marrakech.

A travers une batterie de recommandations ayant sanctionné les travaux de ce conclave, les participants ont également plaidé en faveur de la promotion de l’échange de données et de la transparence pour la réussite d’un guichet unique, estimant indispensable d’oeuvrer pour le renforcement des technologies existantes afin de garantir la cybersécurité des données.

Les participants ont, en outre, estimé nécessaire de se conformer aux standards internationaux pour la protection des données, et de renforcer le rôle des guichets uniques dans l’accompagnement de la mise en œuvre des grandes reformes internationales en rapport avec la facilitation des échanges.

Ils ont aussi recommandé de promouvoir les initiatives d’interopérabilité de l’alliance à travers la plateforme AFTRA et d’encourager les pays à engager des révisions du cadre réglementaire pour une meilleure intégration du digital dans la chaîne logistique.

Les conférenciers se sont prononcés aussi en faveur du renforcement de l’engagement politique au niveau des communautés économiques régionales et l’Union Africaine (UA), de l’encouragement de la mise en place des guichets uniques régionaux, tout incitant l’ensemble des parties prenantes dans le commerce extérieur à intégrer les plateformes du guichet unique.

Il s’agit aussi d’encourager les guichets uniques à intégrer les technologies émergentes (AI, IOT, Blockchain, Big Data …), de promouvoir le partenariat et le partage des bonnes pratiques liées à la modernisation du commerce transfrontalier, d’inviter les structures gouvernementales africaines à adhérer à l’Alliance Africaine du Commerce Electronique (AACE) pour une mutualisation des efforts, et d’encourager les pays disposant d’une façade maritime à intégrer dans leur guichet unique des processus visant à faciliter le transit de marchandises vers les pays de l’hinterland (pays enclavés).

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, et organisée par Portnet SA, en partenariat avec l’Agence Nationale des Ports (ANP) et l’AACE, la rencontre a connu la participation de plusieurs experts internationaux de divers horizons, de décideurs, de chefs d’entreprises et d’acteurs de l’écosystème du commerce international.

Initiée sous le thème « Les guichets uniques du futur au cœur de la transformation digitale et de la fluidification du commerce transfrontalier », la Conférence a permis de poser les bases d’un nouvel élan pour la transformation digitale et la fluidification du commerce transfrontalier en Afrique.