Marrakech: La généralisation de l’enseignement préscolaire en débat

Marrakech, 17/01/2019 (MAP) – « Pour une mise en œuvre saine du programme de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire » est le thème d’une journée d’étude organisée, jeudi à Marrakech, à l’initiative de la direction provinciale du ministère de l’Education nationale.

Initiée en partenariat avec la Fédération nationale des Associations des parents et tuteurs des élèves du Maroc (section provinciale de Marrakech), cette rencontre se veut une occasion d’engager une réflexion commune, participative et de concertation sur les moyens à même d’assurer une mise en œuvre saine de ce programme.

Elle intervient également dans le cadre de la mise en application des dispositions de la vision stratégique de la réforme 2015-2030, notamment du deuxième pilier relatif à l’enseignement préscolaire et sa généralisation en tant que fondement de toute réforme pédagogique, du plan de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Marrakech-Safi et du plan de la direction provinciale du ministère de l’Education nationale pour la mise en œuvre du programme national de l’enseignement préscolaire.

A cette occasion, le directeur de l’AREF de Marrakech-Safi, Ahmed Karimi, a souligné que cette rencontre reflète ce dont l’enseignement préscolaire a besoin en termes de participation et d’implication des différents acteurs pour la réalisation des objectifs escomptés, soulignant que d’importants pas ont été franchis sur la voie de la mise en œuvre de l’approche adoptée pour la promotion de ce cycle d’enseignement aux niveaux national, régional et provincial.

Il a ainsi relevé que 449 salles d’enseignement préscolaire ont été aménagées durant l’année scolaire en cours au niveau de la région Marrakech-Safi, avec 11.000 élèves inscrits, tout en appelant à fédérer les efforts pour accélérer les inscriptions et la scolarisation à ce niveau scolaire.

Abondant dans le même sens, le directeur provincial de l’éducation et de la formation, Salem Massaoudi a estimé que la réalisation des résultats fixés passe par la conjugaison des efforts et le renforcement des partenariats entre l’ensemble des intervenants dans le domaine de l’enseignement préscolaire qui puise son importance notamment du message Royal adressé aux participants à la Journée nationale sur l’enseignement préscolaire tenue le 18 juillet 2018 à Skhirat.

Pour sa part, le président de la section provinciale de Marrakech de la Fédération nationale des Associations des parents et tuteurs des élèves au Maroc, Noureddine Akkouri, a noté que cette rencontre vise à mettre en place une feuille de route pour l’élargissement de la base de l’enseignement préscolaire, soulignant que la réussite des projets contenus dans la vision stratégique requiert un intérêt plus important à ce cycle d’enseignement, eu égard notamment à son rôle dans la lutte contre la déperdition scolaire, en particulier en milieu rural.

Le programme de cette journée d’étude a été marquée par une série d’exposés sur « L’enseignement préscolaire au niveau de la direction de Marrakech:  Cadre de référence, résultats et perspectives », « Le cadre méthodologique pour l’enseignement préscolaire » et « L’enseignement préscolaire à Marrakech: les enjeux de la généralisation et les moyens de mise en oeuvre », outre des ateliers axés notamment sur les moyens de développement des partenariats dans ce domaine, l’identification des besoins en formation dans l’enseignement préscolaire et la capitalisation sur les expériences réussies en la matière.