La RADEEMA tient la 11è édition de ses JPO, avec un focus sur l’Eau

Marrakech – La 11è édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) de la Régie Autonome de Distribution d’Eau et d’Electricité de Marrakech (RADEEMA) se tient du 28 au 31 mars courant dans la Cité ocre.

La RADEEMA, en partenariat avec l’Agence du Bassin Hydraulique du Tensift, la Direction Régionale de l’Office National de l’Electricité et d’Eau Potable (ONEE)- Branche Eau, ainsi que la Direction Régionale de l’Environnement, se donnent ainsi rendez-vous à cette 11ème édition des JPO de ladite Régie, un événement placé sous le thème « Ensemble pour l’économie d’eau ».

Selon un communiqué de la RADEEMA, un parterre de professionnels, d’universitaires, d’élus et d’associations de Marrakech se réunissent à la place 16 Novembre à Marrakech, pour découvrir les multiples efforts déployés, au quotidien, par la RADEEMA et les opérateurs et intervenants locaux du secteur de l’eau, en vue de pérenniser l’alimentation en eau potable de la cité ocre ainsi que la sauvegarde de la ressource hydrique qui se fait de plus en plus rare.

Ces JPO de la RADEEMA, ajoute la même source, présentent également une occasion d’échange et de partage concernant les enjeux et les horizons de la bonne gouvernance du secteur de l’eau au niveau régional, en exposant les travaux de la commission tripartite RADEEMA/ABHT/ONEE Branche Eau en vue de répondre aux exigences de l’ensemble des parties prenantes et d’atteindre ainsi, les objectifs attendus en terme de rationalisation de la consommation de cette ressource.

Par ailleurs, la RADEEMA et ses partenaires misent sur la sensibilisation du jeune public en mettant à sa disposition des outils ludiques d’apprentissage à même de favoriser une éducation citoyenne à l’Eau, lit-on dans le communiqué.

Au menu de ces JPO, figurent des projections et des exposés thématiques visant une implication précoce face à la situation hydrique au niveau de la région et qui nécessite, davantage, de prise de conscience collective pour une pérennisation durable de cette denrée vitale.

Il est à noter que les efforts de la Régie Autonomie d’Eau et d’Electricité de Marrakech s’inscrivent en parfaite harmonie avec le plan prioritaire d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027 et le Plan National de l’Eau qui trace la feuille de route sur 30 ans pour la période 2020-2050.

A ce titre, la RADEEMA, à travers sa STEP, a permis de développer des ressources alternatives telles que l’eau réutilisée, permettant l’arrosage actuellement de 14 golfs en exploitation avec 18 en perspective, tient à expliquer la même source, faisant observer que la mobilisation de cette eau renouvelable, à hauteur de 33 millions de m3 par an, permet également à la Régie d’affirmer sa responsabilité sociétale en se tournant vers l’irrigation de la Palmeraie de Marrakech et des 26 jardins et espaces verts de la ville.

Et de poursuivre que la RADEEMA s’investit au quotidien par sa mobilisation et son engagement pour améliorer en continu la performance de ses réseaux, relevant que les actions entreprises, depuis 2013, par la RADEEMA ont permis aujourd’hui l’atteinte d’un taux de rendement du réseau d’eau potable de 78,5%.

Par ailleurs, et dans le but de sécuriser davantage l’alimentation de la ville en eau potable, la RADEEMA vient de réaliser un 3è Complexe hydraulique 30.000 m3, situé au nord de la ville, pour une enveloppe de 50 millions de DH, accompagné d’une ossature Nord, Est et Ouest, pour un investissement de plus de 100 millions de DH, précise le communiqué.

Le nouveau réservoir permet de porter la capacité de stockage à 165.500 m3 et va permettre une autonomie de réserve de plus de 20 heures, explique la même source, faisant savoir que la RADEEMA prévoit à l’horizon 2023, de réaliser un transfert des eaux du Nord vers les deux autres complexes Sud, un projet budgétisé à 290 millions de DH.