Le chœur d’Essaouira Mogador voit le jour

Essaouira – Le chœur d’Essaouira Mogador, une énième initiative qui renforce la panoplie riche des activités et programmes proposés par l’association Essaouira-Mogador, vient de voir le jour dans la cité des Alizés.

« Ils étaient plusieurs à avoir envie de chanter dans une chorale. C’est chose faite grâce à l’association Essaouira-Mogador, qui a ajouté la nouvelle discipline à sa panoplie d’activités, ainsi qu’au programme Dakira visant la préservation de la mémoire culturelle du Maroc », indique un communiqué de l’association.

Ainsi, les choristes se retrouvent à « Bayt Dakira » tous les dimanches de 15h30 à 17h30, sous la houlette de Safouane Moqadem, pour deux heures de chants, précise la même source.

« Le chœur d’Essaouira Mogador veut toucher les cœurs, dans la joie et la bonne humeur », a expliqué Kaoutar Chakir Benamara, secrétaire générale de l’Association Essaouira-Mogador, ajoutant qu’il s’agit d’un chœur « gratuit et ouvert à tous, sans sélection, sans discrimination et sans distinction confessionnelle ».

« C’est un chœur où aucune connaissance musicale n’est exigée, ce qui est intéressant, c’est la mixité des profils », a-t-elle souligné, notant que « toute personne ayant envie de chanter est la bienvenue, ce qui permet à différentes générations de se côtoyer et de travailler ensemble ».

« Ce chœur, qui est une initiative culturelle importante de l’Association Essaouira-Mogador, fournit une plateforme où les Souiris peuvent améliorer leurs compétences en chant tout en apprenant la riche tradition musicale marocaine », a-t-elle affirmé.

Faisant remarquer qu’Essaouira regorge d’une pépinière de talents, elle a estimé que la ville mérite d’avoir un chœur digne de sa renommée et de celle de l’association Essaouira-Mogador.

Mme Chakir Benamara, qui entend conduire le chœur d’Essaouira Mogador au devant de la scène, a indiqué que « nous pensons réunir dans le futur le chœur d’Essaouira et le chœur de certaines villes internationales pour chanter ensemble l’espoir, la fraternité et la convivencia, et faire partager, en chansons, des leçons de tolérance, d’amitié et de respect mutuel ».

« Lorsque l’on chante, on oublie tous nos soucis quotidiens », confient, pour leur part, des choristes, cités dans le communiqué, ajoutant qu’ »en effet, le chant nous aide à gérer notre stress car chanter est une thérapie pour plusieurs d’entre nous ».

A travers la musique, l’Association Essaouira-Mogador rapproche les jeunes de différents horizons et promeut le dialogue entre les peuples, relève le communiqué avant de conclure que par le biais de ce chœur, l’Association Essaouira-Mogador contribue ainsi à la préservation et la conservation du patrimoine musical marocain.