Le taux de remplissage des barrages s’élève à 45%

Essaouira – Le taux de remplissage des barrages au niveau de la province d’Essaouira s’élève actuellement à 45%, contre 64% à la même période une année auparavant, selon les chiffres de l’Agence du Bassin hydraulique du Tensift (ABHT).

Les retenues des deux barrages que compte la province à savoir, Moulay Abderrahmane et Sidi Mohamed Ben Slimane El Jazouli, dont la capacité totale s’établit à 71,32 millions m3, ne dépassent pas 32,35 millions m3 à la date du 23 novembre, font ressortir les données de l’ABHT.

Ce volume stocké dans les deux infrastructures hydrauliques permet d’assurer l’approvisionnement en eau potable de manière normale à l’échelle de la province, tient à préciser la même source.

Ainsi, les retenues du barrage Moulay Abderrahmane ont atteint 27,88 millions m3, soit un taux de remplissage de 47,2%, contre 70% à la même période en 2021 (41,29 millions m3), relève l’Agence.

De son côté, le barrage Sidi Mohamed Ben Slimane El Jazouli affiche un taux de remplissage de 36,2% (4,47 millions m3), contre 35,8% au 23 novembre 2021 (4,41 millions m3 stockés).

A noter que ces données ont été dévoilées à l’occasion d’une réunion, mercredi, du Comité provincial de l’eau d’Essaouira, avec la participation des chefs des services extérieurs concernés, des présidents et représentants des collectivités territoriales et des autorités provinciales et locales.

Au cours de cette rencontre, les différents intervenants ont rassuré que la situation hydrique et d’approvisionnement en eau potable au niveau de la province d’Essaouira demeure normale et ne suscite pas de préoccupations, insistant toutefois sur l’importance de la rationalisation de l’utilisation de cette matière vitale, notamment dans le contexte actuel marqué par un retard des précipitations.