Restauration: L’INDH, une concrétisation de projets réussis

Marrakech – L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), dans le cadre des efforts visant à améliorer les revenus des personnes ciblées, accorde un intérêt tout particulier au secteur de « la restauration » qui connait un développement rapide à Marrakech comme à l’échelle nationale.

Dans ce cadre, plusieurs jeunes porteurs de projets au niveau de la Cité ocre ont bénéficié du soutien de l’INDH, en parvenant, en peu de temps, à créer et à développer leurs entreprises dans ce domaine en plein essor et à répondre aux besoins d’une clientèle en nette évolution.

Mme Imane Hamiri, 24 ans, créatrice d’une entreprise opérant dans le secteur de la « restauration » est un exemple éloquent parmi ces jeunes ayant réussi à intégrer le marché de l’emploi et à monter leurs propres projets, grâce au financement et à l’accompagnement de l’INDH. « Grâce au financement et à l’accompagnement de l’INDH, notre projet a pu voir le jour », dit-elle avec fierté.

Dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP, elle a ajouté que l’étude de faisabilité inhérente à ce projet a duré 6 mois, avant d’être approuvée par Le Comité Provincial de Développement Humain (CPDH).

Et de rappeler que son projet a connu, au début, moult difficultés, estimant qu’avec beaucoup de détermination et de persévérance, elle a pu développer son entreprise qui arrive actuellement à employer 6 personnes.

Dans la foulée, Mme Hamiri a émis le voeu d’être en mesure d’élargir son équipe de travail au sein de ce projet, de manière à atteindre 20 personnes durant l’année prochaine.

Par la même occasion, elle a réitéré ses remerciements à l’ensemble des intervenants ayant contribué au succès de ce projet et à sa réalisation, notant que « dans le cadre l’Initiative, nous avons pu bénéficier également d’équipement de cuisine moderne, dont cette unité a besoin, ce qui nous a aidé à avancer dans notre travail rapidement, à développer notre projet, et à prendre en charge l’organisation de plusieurs fêtes à la demande de nos clients ».

Le projet de restauration, dirigé par Mme Hamiri, a ouvert ses portes il y a un an, grâce au soutien de l’INDH, avec l’ambition de s’élargir davantage, à travers l’ouverture prochaine de nouvelles succursales à Marrakech.

A rappeler que la troisième phase de l’INDH, constitue une « révolution » des services et une structure fonctionnelle solidaire, qui se fixe pour objectif de consolider les capacités des jeunes porteurs de projets, de réduire les disparités économiques et sociales, et d’améliorer la qualité des prestations de service présentées par les bénéficiaires.

Il est prévu que le nombre total de projets qui seront réalisés d’ici la fin de cette année, grâce à l’INDH ,s’élève à 462 projets, soit 98% du total de ceux programmés.